Hetalia Sweet Madness
Bienvenue a toi Invité dans ce forum où tu peux faire ce qui te plait, envie d'être France en femme? la section "Nyotalia" est pour toi ^^. Mais avant de pouvoir rp ici as-tu lu le réglement? Et as-tu lu le contexte? Si oui...as-tu déposé Ta fiche de présentation dans la partie fiche d'admission ? Si c'est oui alors amuse toi bien mais si c'est non qu'attend-tu pour le faire? Oh et surtout n'oublie pas d'aller jeter un petit coup d'oeil sur les fiches des personnages prédéfinis!! Amuse toi bien parmi nous Invité!!



 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain Lun 24 Juin - 21:39

C'était une grande toile, d'environ deux mètres de hauteur pour quatre de large, prenant tout un pan de mur; elle aurait pu être majestueuse si son sujet avait été différent. Pour le moment, Francis peinait à en comprendre le sens, ou comme disaient les jeunes artistes d'aujourd'hui, le "concept". Pour lui, c'était littéralement de la merde. En effet, la texture de la peinture, très apparente, ainsi que la magnifique couleur brune de la chose ne pouvait que lui rappeler le contenu d'une cuvette de toilette. Il n'arrivait vraiment pas à comprendre comment ce truc pouvait coûter plusieurs centaines de milliers d'euros. C'était tout bonnement moche.

Il se faisait trop vieux pour ça, soupirant avant de se détourner de "l'oeuvre", abandonnant toute idée de comprendre son intérêt pour se consacrer à sa coupe de champagne. Au moins l'alcool servit lors de ces expositions n'était pas de trop mauvaise qualité; à vrai dire, c'était ce qu'il appréciait le plus pour le moment. Il trempa ses lèvres dans la boisson, appréciant les fines bulles éclatant sur sa langue et le gout assez léger bien que facilement reconnaissable du champagne. 

Il savait que d'autres nations avaient été conviées à cette petite exposition, sans doute pour admirer l'oeuvre de leurs artistes, puisque des "talents" du monde entier exposaient aujourd'hui. Le Français les chercha du regard, souhaitant un peu de compagnie, voir quelqu'un avec qui se moquer de l'évolution terrible qu'avait suivit l'art ces dernières décennies.

 Il pouvait encore apprécier le pop-art, le cubisme, l'hyper réalisme,voir le land-art. L'art urbain et les graffitis pouvaient eux aussi être plaisant, bien que souvent il n’appréciait pas la façon qu'ils avaient de pousser sur des monuments qui à eux même étaient de véritables œuvres d'art.
Cependant tout cet art conceptuel, cet art si abstrait, qui n'était en fait que belles paroles sur des compositions vides de sens, cet art là,il n'arrivait tout simplement pas à l'accepter. Il avait pu s'adapter à l’impressionnisme et à la révolution artistique qui suivit, mais ça, il ne pouvait tout bonnement pas s'y faire.

Avec un nouveau soupir et un léger secouement de la tête, comme pour se sortir ces images de la mémoire, il alla s'asseoir sur un des petit fauteuils ultra-design mis à la disposition des invités.
Revenir en haut Aller en bas
Monaco/Stella Di Grimaldi
avatar
Sous des allures de Duchesse se cache un coeur d'or ♥
Sous des allures de Duchesse se cache un coeur d'or ♥

Messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain Mer 20 Nov - 0:24







France ☋ Monaco

☊ Qui écoute et se tait Laisse le monde en paix.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Elle ne savait pas elle même ce qu'elle faisait ici. Elle avait reçu cette invitation un peu par hasard et elle avait décidé de s'y rendre. Après tout cela se passait en France et cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu son grand frère. Entre les accusations sur Charlène, les doutes sur la stabilité du mariage princier et d'autres affaires ayant requis son attention elle n'avait guère eu le temps de discuter plus que cela avec Francis. Alors c'était certainement une occasion en or pour reprendre contact avec son frère. Tout en essayant d'échapper a Féliciano. Peu savait pourquoi elle fuyait l'Italien du Nord. En fait a par Sicile, Sardaigne et Lovino personne ne savait. Cela remontait a l'époque de la république de Gênes. Féli l'avait terrorisé, a un point tel qu'elle ne parvenait pas a le voir comme les autres. Elle le voyait toujours avide de sang, avide de conquêtes et de pouvoir. Quand il était dans la même pièce qu'elle, elle se retrouvait a l'époque où elle n'avait que quatorze ans physique, elle revoyait le regard concupiscent qu'il posait sur son corps d'adolescente en formation. Elle recherchait la protection de Lovino a cette époque. Pourquoi croyait vous qu'elle investisse autant dans le Mezzogiorno et qu'elle ne buvait que du Chianti ? Ce n'était pas par simple caprice de sa part. Elle n'agissait pas par pur caprice, jamais.

Elle était en train d'observer une sculpture qui représentait une pomme en or avec une bouche et elle cherchait a en comprendre le sens, un verre de champagne a la main. Elle avait fait sensation en entrant dans la galerie d'art. Il fallait dire qu'elle avait fait sensation, dans sa robe noire qui dévoilait sa jambe a chaque pas, coiffé d'un simple chignon maintenu par un diadème offert par Rainier III pour son anniversaire, un simple maquillage se composant d'un trait d'eye liner et d'un gloss a peine rosée. Oui quand elle s'en donnait la peine Stella pouvait être flamboyante. Mais elle ne portait ce genre de tenue que quand elle allait au casino ou aux soirées mondaines. Jamais elle n'était habillé ainsi quand elle allait dans d'autre pays. Parce qu'elle se devait d'être sérieuse devant les autres. Elle avait reçu nombres de demandes de la part de jeunes hommes alors qu'elle déambulait a travers les différentes œuvres. Elle ne comprenait rien a l'art moderne, elle préférait la peinture, elle s'était arrêté au cubisme, trop bizarre pour elle.

Aussi quand elle vit son frère a travers la foule, abandonna-t-elle sans remord aucun le jeune homme qui philosophait sur la pomme d'or pour se rendre aux côtés de son frère. Il avait l'air si triste et si vieux a cet instant là, comme si le poids des siècles pesé sur ses épaules.
Elle posa sa main sur son épaule pour qu'il la remarque et rosit légèrement devant la lueur admirative qui s'installa dans les yeux bleus si semblables aux siens propres.

- Bonsoir Grand frère, fit-elle tout simplement

Elle était toujours simple et humble, un trait que lui avait appris Grace. Rester humble devant les autres étaient vital pour ne pas s'attirer les inimitiés. Mais que ce soit devant Francis ou devant Antonio elle redevenait une petite fille, une simple petite fille qui ne voulait que l'attention de ses grands frères sur elle. Elle recherchait leur approbation, leur admiration. C'était une des raisons qui faisaient qu'elle avait tout fait pour arriver là ou elle en était. Pour qu'un jour ils lui disent « Je suis fier de toi ». En attendant, elle ferait toujours son possible pour qu'ils continue de la considérait, pour exister a leurs yeux. Elle était Stella Di Grimaldi, représentante de la Principauté de Monaco, Soeur de la République de France et du Royaume d'Espagne et elle porterait ces titres avec toute la fierté et toute la noblesse qui était la sienne. Pas besoin de couronne ou d'écharpe pour que cela se voit, pas non plus besoin de porter sur ses traits fins tout l'ombrage aigri d'une noblesse qui étais sienne. Les airs snobs qu'on lui prêtaient n'en étaient pas, ils n'étaient qu'une excuse flagrante à la jalousie de certains, encore vexés de ne pouvoir porter si haut leur propre noblesse sans avoir besoin d'en faire des tonnes et de l'annoncer bien à l'avance et le répéter sans cesse pour que les autres s'en souviennent. Monaco était certes un « petit » pays, mais elle faisait parti des grand et ne se le devais qu'à elle-même, que cela leur plaise, ou non d'ailleurs.


© Méphi.




Robe de Monaco:
 
Coiffure de Monaco:
 
Spoiler:
 


Dernière édition par Monaco/Stella Di Grimaldi le Sam 7 Déc - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain Dim 1 Déc - 2:02

Etant assis sur une chaise, il l'avait vue de loin, sans vouloir vraiment l'approcher; il était très bien dans son coin sans avoir à gérer de la famille. Si c'était Canada, encore, il aurait pu faire avec; ce petit était adorable après tout. Mais Monaco... Il travaillait déjà avec elle, il ne pensait pas avoir besoin de la voir en dehors en plus de ça. Il ne comprenait pas trop pourquoi elle ne pouvait pas rester avec les charmants jeunes hommes qui semblaient vouloir son attention; bon, d'accord, une exposition d'art contemporain n'est pas vraiment le bon endroit pour se trouver un coup d'un soir, mais elle avait le choix, donc elle pouvait très bien en profiter au lieu de venir lui tripoter l'épaule. Il se devait de faire bonne impression, ne commentant pas sur sa robe (pourquoi les femmes se sentaient elles de plus en plus obligées de se dénuder? Il aimait bien les modes de l'époque de Louis XIV pour ça; on voyait de la chaire, mais juste suffisamment pour intéresser, sans dévoiler tout les mystères du charme féminin. Il semblait que la mode moderne était une course au plus petit bout de tissu; en tant que nudiste du dimanche, il se sentait très en avance quand il s'agissait de mode.)

Il n'y avait aucune lueur admirative dans ses yeux, même s'il cachait bien son ennui et son manque total de motivation quand il s'agissait d'entretenir une conversation avec elle; sûrement un rêve qu'elle prenait pour une réalité. Elle semblait vraiment l'adorer, même s'il avait déjà bien assez de problèmes comme ça. Il aurait aimé profiter d'une bonne exposition- en sachant qu'il ne l'appréciait déjà pas énormément...
"Ah, Bonsoir. J’espère que tu apprécie l'expo."

Il n'avait vraiment rien à dire d'autre, supposant que trouver une charmante jeune personne à qui parler, et avec qui partager un bon dîner ou une bonne nuit serait vraiment une excellent alternative. Il regarda par dessus son épaule rapidement avant de se lever, lui lançant un de ses grands sourires charmeurs, un de ceux qui le sortait de mauvaise situations avec aisance et lui permettait de séduire ces dames (et messieurs, lorsqu'il en trouvait un qui pouvait être intéressé).

"Excuse-moi, j'ai à faire..."

Il se leva, hochant de la tête légèrement en sa direction avant de marcher pour retrouver la foule à nouveau, tentant de s'échapper en parlant à une délicieuse jeune femme, fort occupée à lire le prospectus présentant l'exposition, l'air tout aussi perdue que lui l'avait été devant ces... Abominations.
Revenir en haut Aller en bas
Denmark/ Johan Anderson
avatar
Je suis le Roi du Nord !...Ou pas ~
Je suis le Roi du Nord !...Ou pas ~

Messages : 5
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26

ID Card
Nom de votre nation:
Nom Nyotalia:
Emblème floral:

MessageSujet: Re: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain Lun 2 Déc - 20:37

*L'art. Johan n'y connaissait rien du tout, à l'art et il s'en fichait comme de sa première bière pour être honnête. Après tout, quand il voyait ce qui était exposé dans les musées et qu'on osait qualifier d'art, il préférait rester inculte pour le reste de sa longue existence de nation. Sauf qu'on lui avait à peine demandé son avis avant de le pousser avec un gros coup de pied dans l'arrière-train dans ce stupide avion. Non seulement sa famille royale lui avait argué que ce serait une bonne façon d'encourager les jeunes artistes de leur pays, mais même Norvège lui avait avancé que ce serait bon pour sa culture. Culture de quoi ? Attendez, n'était-il pas question de tableaux moches et autre sculptures hideuses ? On l'envoyait au salon de l'agriculture chez Francis, son « petit frère » ? Il n'y captait plus rien tiens. Il relut l'invitation malmené pour être certain. Non, apparemment il s'agissait bien d'art. Pas qu'il allait plus y comprendre quelque chose que si on lui avait parlé de vache et de moutons mais au moins il ne serait pas totalement surprit en arrivant dans la galerie. Lui, il s'était arrêté à l'art viking et c'était déjà très bien. Déjà qu'il devait faire avec les dessins bizarres et sois disant culturels de ses colonies, il n'allait pas en plus s'enquiquiner à suivre l'évolution de l'art des autres pays. Rien que dans son propre pays ça ne l'intéressait d'aucune manière, alors chez les autres, il ne fallait même pas compter dessus. En plus, si c'était pour avoir sous les yeux un tableau peint en bouse de vache, qu'il devrait trouver intéressant, tout en sachant qu'il avait fallut importer cette cochonnerie directement de chez Australie. Et après, en réunion mondiale on lui prenait le choux sur la pollution ? Hey les gars, vos artistes importent de la matière fécale animale de l'autre bout du monde pour faire une soi-disant œuvre d'art et ça vous fait rien, alors très franchement, laisser moi rire. Sérieusement, qui pouvait même avoir envie de s'enterrer dans ce genre d'endroit bondé pour parler de chose aussi l'aide et pour le moins odorantes ? Surtout en vous faisant croire qu'ils étaient fins connaisseurs et que le tableau représentait quelque chose. Ouais, il représentait le parcours digestif de l'herbe dans le corps d'un bovidé qui n'avait que pour principale activité autre que son ruminement fainéant l'observation des alentours d'un œil morne et vide de toute intelligence. Pas besoin d'aller dans une galerie ni de payer une fortune pour voir ça, suffisait de se rendre dans la cambrousse du coin et de regarder les troupeau dans leur champs. Non seulement ça ne coutait pas un rond, mais en plus, pas besoin de grandes exclamations et des gestes qui les accompagnaient pour expliquer  la chose. Et c'était quoi ça, une pomme ? Enfin, apparemment ça avait dû être une pomme à un moment de sa création, maintenant ce n'était plus qu'une espèce de grosse masse coloré dont Dan se foutait mais qui avait l'air de captiver plus de la moitié des gens présent. Alors soit ils étaient tous complètement stupides et encore plus désespérés que lui, voir plus ignorants aussi, soit ils y comprenaient vraiment quelque chose, si il y avait même quelque chose à comprendre à tout ces trucs. Il ne s'attardât même pas un peut sur les...Trucs provenant de son propre pays, parce que ça n'était ni plus beau ni plus intéressant que les autres. Le pire de tout était surement qu'il n'avait même pas Suède pour se distraire en lui tapant dessus ou Norvège en lui courant après quitte à se prendre un coup de troll invisible, un coup de pieds dans les parties ou même un magistrale coup de poing. On ne lui avait même pas permit de se trimballer avec sa hache à l'intérieur, sois disant parce que c'était dangereux pour les autres. En quoi Hildetand était dangereuse ? Tant qu'il n'en assenait pas un coup sur le crâne de quelqu'un, sa hache était parfaitement inoffensive. Une arme n'est dangereuse que parce que celui qui la manie est dangereux de lui-même, ils n'avaient jamais appris ça ces crétins ? Par contre, pour lui exposer du vomi de chat en disant que c'était de l'art, là y'avait pas de problème hein. Sérieusement, il était entouré de soi-disant intellectuels et autres conneries mais il n'en avait pas spécialement l'impression en les entendant s'extasier sur...Attendez, c'était quoi ÇA ?!! Un point au milieu d'une énorme toile blanche ? Et là une maison dessiné par un gamin et c'était de l'art ?! Bordel, même ses enfants dessinaient mieux et pourtant, ils étaient loin de savoir tenir un pinceau ses morveux. Pas par manque de volonté, mais ils avaient un peu autre chose à faire. Et c'était quoi ce machin qu'on lui servait là ? Ça se buvait ce truc au moins ? Comment ça du champagne ? Nan mais il était scandinave, il carburait à la bière lui ! Il allait tomber en dépression tiens. Et pas une nation pour lui sauver la mise. Francis était surement quelque part à draguer comme à son habitude et pas trace de qui que ce soit d'autre. Il aimait bien le français, mais il n'allait certainement pas lui courir après ou quoi, il avait un peut plus de dignité qu'un caneton ayant perdu sa mère. Il bazardât le contenue de son verre dans une plante qui trainait et...Ah merde, vu la petite étiquette blanche, cette saleté était aussi une œuvre. Bah, tant pis, au moins elle aurait un peu plus de cachet. Au pire des cas, il raconterait un bobard à tout le monde en inventant une explication artistique sur la mort de cette plante représentant la destruction de la foret vierge par les humains, le champagne représentant les fortunes se bâtissant sur le commerce du bois exotique et puis voilà. Il n'aurait pas besoin de forcer beaucoup son mensonge pour que ça paraisse crédible et que tout le monde avale ça comme la vérité absolue en ce monde. Norvège ferait surement la gueule, parce que cette chose sans intérêt venait de chez lui, mais ça c'était un détail problématique qu'il se chargerait de régler dès son retour. Et puis avec le temps, il était habitué au coup et autre uppercut de la part du petit norvégien, aussi ne sentait-il presque plus rien quand celui-ci lui filait un coup sur le crâne. Bref, pour le moment, trouver un moyen de se changer les idées et exceptionnellement trouver une porte de salut pour sortir de cet endroit en un seul morceau et retrouver la liberté et l'air libre. Mais surtout, il voulait rentrer chez lui et rien à secouer que ça plaise ou pas à sa reine. Déjà, il s'y était rendu, on ne pouvait pas en plus lui demander d'aimer ça, de s'y intéresser et surtout, d'y comprendre quelque chose, parce que même en faisant des efforts, il ne capterait jamais une broque au langage artistique. Quand on disait que les artistes étaient incompris, certes, mais fallait voir ce qu'ils pondaient comme machins hideux et ce qu'ils blablataient comme truc incompréhensibles aussi. Si ils voulaient qu'on les comprenne, ils feraient l'effort d'être clair dans leur délires, ce qui n'était jamais le cas. Mais après ça venait critiquer ses sculpture et bas reliefs ancestraux parce que les dessins étaient effacés et pas toujours très clair. Désolé, mais ça resterait toujours plus clair que de la bouse, du vomi ou des maisonnette enfantines. Ne parlons même pas des points et autres conneries qui ne ressemblaient à rien de connu et qui n'apportait rien à l'intellect. Alors peut être qu'il n'était pas toujours très malin, qu'il foutait les pieds dans le plat sans arrêt et qu'il se faisait frappé plus souvent que nécessaire, mais au moins il avait dominé toute la Scandinavie lui et pas besoin de connerie à exposer sur ses murs pour ça. Juste quelque coup sur la tronche d'une certaine biscotte et puis le tour était joué. Il avisât Monaco dans un coins et se dirigeât vers elle comme un fauve sur sa proie. Veux ou veux pas, sa petite sœur par alliance allait lui servir à tromper son ennui et avec beaucoup de chance, lui et la petite allait pouvoir filer d'ici sans qu'on les ennuient trop avec leur sois disant responsabilités. Responsabilités de quoi, il ne savait pas, mais apparemment il se devait de rester jusqu'à la fin et surtout de dire quelques mots à « ses » artistes. Il n'avait aucune envie de leur parler, parce qu'il ne savait même pas ce qu'il pourraient bien leur raconter. Il n'allait pas leur mentir en leurs disant qu'il admirait leur travail ou ce genre de chose quand même ? Pas que le mensonge lui posait un problème d'éthique ou de morale et ça ne l'empêcherait certainement pas de dormir, vu tout ceux qu'il avait raconté depuis qu'il existait, c'est juste que s'il leur mentait, ces couillons allaient continuer de faire les même peintures et autres sculptures qui était à la beauté ce que la villageoise était au vin. Pas moyen qu'il encourage des talents aussi pourris que ceux là, quand bien même ils étaient danois. Il avait beau aimer son pays et ses habitants, les portées aux nues contre vents et marées même quand les autres nations n'étaient pas d'accord avec ses agissements, là ça lui était viscéralement impossible. Oui parce qu'il avait apprit que l'espèce de vomissure féline était l'œuvre d'un de ses « peintre » qu'il était « un génie » surtout pour son âge, parce que monsieur l'artiste n'avait qu'une vingtaine d'années. Alors ok, il était exposé alors qu'il était jeune mais pour le génie on repassera. Il savait pas à quoi l'avait nourrit ses parents, mais ça avait laissé des traces indélébiles sur son subconscient. Pauvre enfant. Il allait l'entrainer avec Stella hors de cette salle et lui apprendre la vraie vie danoise en lui faisant ingurgiter des litres de bière et des tonnes de charcuteries purement danoises. Peut être qu'après ça il peindrait des choses plus ragoûtantes et avec un peut plus de sens. Ou il peindrait son lendemain de cuite avec le propre contenu de son estomac et alors là, Johan ne pourrait plus rien pour lui. Mais y'avait-il vraiment quelque chose à faire pour ce pauvre garçon de toute façon ? Si ça se trouvait il avait juste une attirance malsaine pour les renvoient organiques de toutes créatures vivantes ? Oh mon dieu, s'était carrément immonde comme constatation, il valait mieux ne pas penser à ce genre de chose répugnante. De toute façon il était avec Monaco maintenant, alors autant oublier ça en lui parlant à elle n'est-ce pas ? *

- Alors, t'y capte quelque chose toi ? Non parce que franchement, tout ces machins me donne juste envie de partir d'ici très très vite et tant pis pour Francis, il s'en sortira surement par lui-même. Si il ne s'en sort pas, je donnerais une très belle cérémonie en son honneur, qu'est-ce que tu en pense ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Monaco/Stella Di Grimaldi
avatar
Sous des allures de Duchesse se cache un coeur d'or ♥
Sous des allures de Duchesse se cache un coeur d'or ♥

Messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain Sam 7 Déc - 2:11







Danemark ☋ Monaco

☊ Qui écoute et se tait Laisse le monde en paix.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Elle fut blessée par l'attitude de celui qu'elle considérait comme son grand frère. Quelle était cette attitude si distante envers elle ? Avait-elle fait ou dit quelque chose de mal ? Peut-être était-ce son attitude qui avait déplu a son frère ? Ou son silence durant ces derniers mois ? Oui ce devait être ça. Son frère lui faisait payer son silence, il n'y avait que cette explication qui lui paraissait la plus logique. Mais elle n'avait pas eu trop le choix, La tension régnait depuis quelques temps entre Albert et Charlotte, et elle avait du s'occuper d'un grand nombre d'œuvres caritatives et autres en plus de jouer le tampon entre son prince et sa femme. Elle avait pris le prétexte de cette exposition d'art pour s'éloigner un peu de toute la pression qui lui tombait sur les épaules. En plus la crise financière rajoutait encore a son anxiété naturelle et elle épluchait tout les journaux parlant d'économie. Elle suivait les cours de la bourse chaque jours pour savoir ce qu'il se passait a travers le monde. Savoir que son grand frère retirait ses troupes du Kosovo pour les envoyer au Mali lui avait mit un coup au cœur. Il avait déjà du mal avec son économie et il s'engageait dans une nouvelle guerre.

Elle était en train de regarder sans vraiment la voir une œuvre d'art qui lui paraissait vraiment bizarre et franchement horrible. Il représentait un homme jouant de la guitare devant une vache en guêpière en train de se faire tripoter par une fleur. Elle ne savait pas ce qu'avait voulu représenter l'artiste mais au point où en était les choses elle n'était pas sûre de vouloir savoir. D'ici a ce qu'on lui dise que ça représentait l'indécence et la sexualité omniprésente exacerbé par la musique ou une autre connerie du genre il n'y avait pas dix centimètres n'est-ce pas ?

Aussi sursauta-t-elle en entendant une voix grave lui parlait. Elle regarda celui qui lui parlait tout en remontant légèrement ses lunettes sur son nez d'une façon élégante. On est aristocrate ou on ne l'est pas n'est-ce pas ? Un jour Angleterre, soutenu pour une fois par États-Unis, lui avait dit qu'elle avait la prestance d'une vraie lady. Elle en avait conçu une vraie fierté parce que c'était un vrai travail quotidien de toujours paraître élégante et digne.
Johan Andersen, représentant du Royaume du Danemark et grand frère de Francis et donc un grand frère par alliance. Parfois elle se disait qu'un généalogiste se tirerait une balle a essayer de déterminer qui était le frère de qui, qui était le fils ou la fille de qui. Elle lui adressa un petit sourire poli.

-Je dois avouer que plus je regarde ces....Œuvres et plus je m'interroge sur le sens que les artistes ont voulu leurs donner. J'ai aussi un peu peur de comprendre ce qu'ils ont voulu démontrer par toutes ces...Œuvres et je m'interroge sur le fait que Francis, dont je reconnais le talent artistique ce n'est pas le problème, accueille et admire ce genre d'œuvre. Mais si je puis me permettre, si cela vous rebute tant, pourquoi n'être pas déjà parti ? Cela vous aurez permis d'échapper a tout cela.

Elle ne connaissait pas beaucoup Danemark, elle ne le voyait que durant les réunions mondiales où elle était invitée. Elle ne savait rien de lui a part le fait qu'il était bruyant et qu'il embêtait toujours Norvège. Elle reconnaissait cependant que le Danemark était un des pays les plus écologiques qu'elle connaissait. Il n'était pas si étonnant qu'il soit en couple avec Norvège, un pays écologique lui aussi. Elle s'entendait plutôt bien avec les pays riches parce qu'ils lui donnaient beaucoup moins de raisons de s'inquiéter pour leurs économies pas comme Grèce. Elle se faisait des cheveux blancs a essayer de trouver des solutions pour aider ce grand frère presque inconnu. Elle ne l'avait pas beaucoup connu mais a l'instar d'Antonio et Francis elle se souciait de ses autres frères et soeurs.
Antonio aussi lui donnait des sueurs froides avec sa pauvreté et son taux de chômage. Mais Danemark et Norvège lui apportait un peu de répit. Leurs économies étaient stables, leurs taux de chômage était parmi les plus bas de toute l'Europe et en plus ils se payaient le luxe d'être parmi les mieux côtés en bourse. Oui elle les aimaient bien ces deux nordiques même si elle ne les connaissaient pas plus que cela ce qu'elle regrettait a n'en pas douter.

-Si vous le désirez je peux vous emmenez auprès de Grand Frère Francis, Il est parti il y a cinq minutes dans la direction des sculptures qui représente une espèce de colonne bizarre avec des excroissances qui représente une...Je ne sais même pas ce que c'est censé représenté a vrai dire, et je crois que je ne veux même pas le savoir, comme je ne veux pas savoir ce qu'est censé représenté ce tableau là.



© Méphi.



✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ouvert à tous] Exposition d'art contemporain

Revenir en haut Aller en bas
 

[ouvert à tous] Exposition d'art contemporain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Sweet Madness :: RPG :: Europe-