Hetalia Sweet Madness
Bienvenue a toi Invité dans ce forum où tu peux faire ce qui te plait, envie d'être France en femme? la section "Nyotalia" est pour toi ^^. Mais avant de pouvoir rp ici as-tu lu le réglement? Et as-tu lu le contexte? Si oui...as-tu déposé Ta fiche de présentation dans la partie fiche d'admission ? Si c'est oui alors amuse toi bien mais si c'est non qu'attend-tu pour le faire? Oh et surtout n'oublie pas d'aller jeter un petit coup d'oeil sur les fiches des personnages prédéfinis!! Amuse toi bien parmi nous Invité!!



 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 Cauchemar et hésitation [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Cauchemar et hésitation [PV libre] Mar 2 Aoû - 15:59


Au début c'était un rêve. Un très joli rêve. Elle volait avec les oiseaux au dessus des nuages, jouant avec eux et riant aux éclats dans un ciel bleu. Et puis le rêva avait changer. Il était devenu noir, menaçant et ses ailes avait disparu la faisant tomber sans que ses amis les oiseaux ne puissent la rattrapper. Elle atterrissait cependant sans dommage sur le sol, elle croyait que le rêve revenait mais non puisqu'elle se fit ensuite poursuivre par un monstre énorme, avec des griffes acérées et des dents pointues. Il avait aussi des yeux rouges. La petite fille se mit donc a courir pour échapper a ce monstre mais elle se fit rattraper. Le monstre la prit dans une de ses énormes pattes et l'approcha de sa bouche et...

Elle se réveilla en sursaut dans son lit, toute tremblante de son cauchemar, les larmes aux yeux. Lysanne cherchait sa respiration en serrant entre ses bras une énorme peluche de lapin offerte par son grand frère, Holland. La petite fille de 6 ans se demandait quoi faire? Elle savait même pas qui était dans la maison de vacance dans laquelle elle se trouvait. Elle savait juste que Holland était là mais elle avait peur d'aller le voir, la dernière fois il lui avait juste tapoter la tête en lui demandant de plus venir le déranger pour un "petit truc sans importance de ce genre".

Oui vraiment que faire? aller frapper a toute les portes? Elle était pas sûre que les habitants soient contents d'être réveiller a 1 heure et demi du matin par une fillette de 5 ans qui vient de faire un cauchemar. Oui vraiment....que faire? En tout cas ne pas rester dans sa chambre. Elle avait toujours peur des monstres habitant les placard et les dessous de lit. Elle se leva donc et sortit de sa chambre en serrant encore dans ses bras sa peluche de lapin devant faire 2 têtes de plus qu'elle.

Ne sachant où aller dans la maison plonger dans le noir et effrayé par les bruits qu'elle entendait Lysanne se dirigea tout naturellement vers la chambre de Holland mais se retint, les larmes toujours au bord des yeux. Il n'aimait pas qu'elle vienne le déranger pour rien. C'est pour cette raison que la fillette en pyjama bleu nuit avec nounours bleu clair et pieds nus rebroussa chemin et se dirigea vers le salon.

Se dirigeant aussitôt vers le canapé, elle s'y blotti en tremblant et en serrant sa peluche contre elle, l'enserrant de ses petits bras et tentant de retenir ses larmes. Seulement quand on a 5 ans et qu'on est encore terrifié par un cauchemar c'est légèrement mission impossible.

Voilà pourquoi vous trouverez dans le salon de cette maison de vacance la petite nation du Luxembourg, en pleur et serrant contre elle une immense peluche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Cauchemar et hésitation [PV libre] Dim 28 Aoû - 16:32

Essuie tes larmes, tes cauchemars ne les méritent pas ...


«Oh oui ça serait trop héroïque de tous aller dans une maison de vacance! On va pouvoir tisser des liens, HAHAHA!»

Ouais, ouais. Merci Alfred, grommelais-je intérieurement. Pas que l'idée de passer mon temps avec certaines personnes que-je-ne-citerai-pas que je déteste profondément et avec qui je n'ai aucune envie de tisser des liens me paraît complètement débile, mais bon... pourquoi on continue de l'écouter lui et ses idées? Vraiment je me demande. Enfin, je n'ai pas à me plaindre, j'ai quand même réussis à me battre assez avec Roumanie pour gagner la chambre avec Autriche... hihi... um, oui, parlant de lui. Il est si mignon quand il dort! Vraiment, on dirait un petit enfant. Ça fait un total contraste avec son aura "sales ratés!" habituelle. Pourquoi je pense à tout ça au juste? Particulièrement à ... 1h du matin? Je sais pas trop en fait. Le sommeil ne semble pas vouloir de moi, parce qu'il ne m'emporte pas avec lui, il semble même s'éloigner ... loin, loin... je me demande de quoi a l'air le sommeil. Je veux dire, nous sommes bien des nations sous formes humaines, pourquoi lui n'aurait-il pas une enveloppe charnelle aussi? Il doit être beau, en tout cas... le sommeil, c'est supposé être doux, non? Il doit être tout blanc. Ou noir? Après tout, il nous prend avec lui lorsque l'on ne s'y attend pas, il doit bien se cacher quelque part à nous guetter, son corps obscur camouflé par les ténèbres du noir. Pourquoi je pense à ça déjà? ... pff... je pense trop, mes yeux refusent catégoriquement de se fermer...

Oh? Je crois entendre des bruits dans la chambre d'à côté. À qui était-elle déjà? Luxembourg je crois. Elle est si petite, dormir seule ici... enfin, elle semblait plutôt calme depuis tout à l'heure. Comparativement à la chambre d'à côté, d'où j’entends des bruits rudement étranges. Il s'y trouvent Prusse et son frère il me semble. Oh! S- si je pouvais.. aller jeter... un petit coup d'oeil? Ma caméra est à côté de moi, toujours prête! Il me faudrait juste être... subtile.... hihihi.... incapable de dormir, maintenant c'est définitif, si je ne vois pas ce qu'ils fond, ça va me tracasser au point d'une nuit blanche! Quoi, un peu beaucoup passionnée par le yaoi? Comment vous avez deviné? ... mh. J'hésite pourtant. Il y a des bruits venant du corridors. Pas que ça me fait peur, mais me faire pincer... même si ça n'étonnerait personne en fait... pas envie. Oh? Les pas s'éloignent. Non, vraiment, ça a piqué ma curiosité!

Tout doucement, donc, je pousse la douillette me couvrant et débarque de mon lit, tentant d'atténuer le bruit des planches de bois craquantes en marchant sur la pointe des pieds. Je regarde une fois derrière moi, vérifie que Roderich dort bien profondément, et ouvre la porte doucement pour la refermer tout aussi délicatement. À gauche, à droite. Personne? Bon, sûrement en bas des escaliers alors. J'entreprends de descendre les marches, même si le bois ici craque à un point qui pourrait faire peur, et lorsque j'arrive en bas, au salon, je ne cacherai pas ma surprise de voir une petite forme entourant un gros... machin, couchée sur le divan. Je me risque à m'approcher, puis réussis à reconnaître la petite Luxembourg... en larme... mon instinct maternel prit immédiatement le dessus et je ne pu m'empêcher de m'asseoir à côté d'elle et de la prendre dans mes bras en la serrant fort, me berçant un peu pour atténuer les cristaux perlant sur ses joues.

«- Chut, chut, c'est fini... le méchant il n'y est plus...», chuchotais-je, de ma voix la plus douce. Et c'est Pays-Bas qui devait s'en occuper? Grrr, il devrait avoir honte de laisser la petite dans un telle état. J'aurai quelques mots à lui dire, demain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Cauchemar et hésitation [PV libre] Mar 30 Aoû - 12:37

Nataniel n’arrivait pas à dormir. Il se tournait et se retournait dans son petit lit de fortune depuis près de deux heures maintenant. Il n’aimait pas du tout son pyjama qui le grattait, la lumière du lampadaire placé face à la fenêtre qui filtrait à travers les volets, les plumes de Mr. Puffin qui lui chatouillaient le nez et le grincement des ressorts de son matelas.

Il ne pouvait pas réveiller Noregur pour lui demander une nouvelle berceuse. Le norvégien avait déjà tout tenté pour qu’il s’endorme, et avait finalement réussit à endormir Danemark et à sombrer dans le sommeil à son tour. Les trois nordiques partageaient une chambre dans la maison de vacances dans laquelle USA avait réuni toutes les nations pour « resserrer les liens ». Il n’y avait que deux lits dans la pièce. Alors Danmörk et Noregur avaient pris les grands lits et piqué un matelas dans une chambre vide pour fabriquer un lit de fortune au petit Island.

Ils lui avaient chanté des berceuses, raconté des histoires (Danmörk avait pris un coup à chaque allusion à caractère trop choquant pour Nataniel), bercé et Danmörk l’avait même jeté dans les airs pour le faire rire (là, il s’était pris une sacrée mandale). Mais rien n’y faisait. A présent, Noregur dormait tranquillement, pelotonné dans ses couettes tel un sushi dans ses algues et Danmörk avait le bras gauche hors du lit, ronflant comme un bienheureux. Même Mr. Puffin dormait paisiblement dans le lit de Nataniel.

Soudain, il entendit de petits bruits de pas précipités dans le couloir. Il se redressa dans son lit et tendit l’oreille. Qui pouvait donc voyager dans la maison à cette heure-ci ? Le silence était revenu. Nataniel haussa les épaules, sûrement quelqu’un qui avait envie d’aller aux cabinets. Il s’apprêtait à retourner se plonger dans son oreiller quand il entendit d’autres bruits de pas. Quelqu’un de plus lourd que la première personne. L’islandais, intrigué, sortit de son lit. Il jeta un œil à Noregur et Danmörk et ouvrit la porte.

« Où tu vas, Ice ? demanda une voix ensommeillée
_ Puffin, tu m’as fait peur ! Je descends. Chuchota-t-il
_ Je viens. »

Sans même lui demander son avis, le macareux se posa sur la tête du petit Island. Celui-ci soupira et sortit dans le couloir. Il entendit des bruits qui provenaient du rez-de-chaussée, il descendit donc les escaliers qui craquaient peu sous son poids plume. Il passa la tête par l’entrebâillement de la porte.

Il vit alors deux filles sur le divan. L’une, grande et brune, semblait rassurer la seconde, chétive et blonde. L’islandais fit marcher ses méninges. Mais il n’arrivait pas à coller un nom sur ces visages, on va dire que Noregur ne lui avait pas présenté grand-monde. Et c’est pas en restant caché derrière son frère qu’il allait apprendre à connaître les autres. Mr. Puffin, par contre, avait une excellente mémoire concernant les filles. Il lui chuchota qu’il s’agissait de Lúxemborg (Luxembourg) et Ungverjaland (Hongrie).

Nataniel, curieux, s’approcha doucement des deux filles sur le divan. Il s’appuya sur l’accoudoir et jeta un œil à la petite qui semblait effrayée par quelque chose. Il leva ensuite ses grands yeux violets vers la hongroise, qui avait pas l’air contente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Cauchemar et hésitation [PV libre] Jeu 22 Sep - 15:19

Lysanne ne sut pas combien de temps elle resta roulée en boule sur le canapé, pleurant en silence. Elle aurait du aller déranger Grand frère Holland mais elle n’était pas certaine qu’il apprécie qu’elle le dérange a une heure aussi avancée de la nuit. Pareil pour Sëchster Belsch. Elle l’aurait peut-être consolée mais pas sûre qu’elle soit très contente de se faire réveiller aussi tard la nuit pour un cauchemar. Peut-être Brudder Gilbert….mais il dormait avec Brudder Däitschland et il lui faisait un peu peur.

Et soudain elle sentit des bras la faire venir se blottir contre une poitrine. C’était une étreinte aimante, douce et maternelle dans laquelle elle se blottit immédiatement. N’ayant été élevé qu’en grande majorité par des hommes, Lysanne n’avait que très peu eut l’occasion d’expérimenté l’amour maternel. Pour elle cela devait ressembler à une sorte de cocon tout chaud, dans lequel on s’enveloppait et dans lequel rien ne pouvait nous arriver. On y était a l’abri du monde extérieur et les peurs et les angoisses disparaissaient. C’était un endroit où l’on savait qu’on y trouverait la confiance éternelle et l’amour inconditionnel de celle qui nous élève.

Là dans les bras de la jeune femme qu’elle avait identifiée comme étant Ungarn Lysanne n’avait presque plus peur, a croire que rien que la présence de l’autre Nation la consoler et la rassurée. Elle se blottit contre elle. Elle se souvenait, elle l’avait déjà consolée quand elle vivait chez Éisterräich.

Lysanne sentit une autre présence, elle ouvrit les yeux et vit un autre petit garçon de son âge environ. Il avait les yeux violets et des cheveux presque blancs. Elle ne se rappelait que de son nom de nation, Island, mais quand ils étaient arrivés dans cette maison elle somnolait a moitié dans les bras de Gilbert, ayant émigré sur les genoux de ce dernier pendant le voyage. Elle ne savait même pas pourquoi elle devait venir mais Belsch avait déclaré que si Holland la laissée toute seule chez elle, elle ne venait pas.

Elle renifla, les larmes et les sanglots s’étant légèrement calmés dans les bras maternels et chauds qui l’entouraient. Elle y était si bien, comme dans ceux de sa maman. Gaule lui manqué….beaucoup… c’était sa maman même si elle n’en garder que de vague souvenirs puisque c’était Celte et ensuite Rome qui avait pris son éducation en charge. Elle se souvenait juste d’un doux parfum d’herbe et de forêt ainsi que d’une voix douce et aimante.

Elle s’essuya les yeux d’une main en reniflant un peu. Elle leva ensuite son petit visage vers Ungarn.


« Merci vilmools » déclara-t-elle

Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cauchemar et hésitation [PV libre]

Revenir en haut Aller en bas
 

Cauchemar et hésitation [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Sweet Madness :: Administration :: Premiers pas :: Archives RP-