Hetalia Sweet Madness
Bienvenue a toi Invité dans ce forum où tu peux faire ce qui te plait, envie d'être France en femme? la section "Nyotalia" est pour toi ^^. Mais avant de pouvoir rp ici as-tu lu le réglement? Et as-tu lu le contexte? Si oui...as-tu déposé Ta fiche de présentation dans la partie fiche d'admission ? Si c'est oui alors amuse toi bien mais si c'est non qu'attend-tu pour le faire? Oh et surtout n'oublie pas d'aller jeter un petit coup d'oeil sur les fiches des personnages prédéfinis!! Amuse toi bien parmi nous Invité!!



 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 E komo mai Hawai'i

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hawaï/Moana A. Keola
avatar
Baba cool confirmée
Baba cool confirmée

Messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 23
Localisation : A Honolulu

ID Card
Nom de votre nation: Hawai'i
Nom Nyotalia: Kahoku Mauli Keola
Emblème floral: l'Hibiscus Commun

MessageSujet: E komo mai Hawai'i Mer 6 Juil - 12:12



Fiche Du Pays
”What's your Country”


    NOM DU PAYS : Hawaï, Hawai’i (hawaïen), Hawaii (anglais)


    RELATION : France, celui qui a introduit le christianisme. France ? Moana s’entend bien avec ce dragueur après tout c’est lui qui a introduit le christianisme chez elle. Ce qu’elle déplore c’est qu’il se soit servi d’elle dans des buts stratégiques et politique…après tout elle a était gentille avec lui et l’est toujours.
    England, l’ami et protecteur. Un grand ami qui a aidée Moana et surtout le roi Kaméhaméha Ier (et on ne rit pas du nom c’est son vrai nom) a unifié l’archipel hawaïen. Ce fut grâce a sa bienveillante protection que se développa et fut mondialement connu et pour cela elle lui en sera toujours reconaissante.
    Amérique, une relation un peu bizarre.Bizarre en effet la relation qu’entretient Moana avec Alfred, en effet Moana se sent divisée puisque d’un côté elle aime bien Alfred (il envoie plein de gens fortuné chez elle) mais d’un autre côté l’annexion dont elle a été victime en 1898 lui est restée en travers de la gorge…surtout qu’a cause de lui elle a eu des problème avec Japon…cet abruti d’asiatique l’a attaquée parce qu’elle avait accepté la base navale de Pearl Habor.
    Espagne, l’envahisseur reparti la queue entre les jambes. Moana n’apprécie guère Espagne, ce dernier ayant voulu l’annexer sous prétexte qu’il était le premier a l’avoir découverte…et puis quoi encore ?! Inutile de vous dire qu’entre Moana et Antoño c’est pas l’amour fou...Même pire que ça...ne laissez pas Antoño tout seul avec Moana il risquerait d'y avoir un meurtre. Il est en tête de sa blacklist...juste devant Japon pour vous dire a quel point elle peut pas le sentir.
    Japon, l'imbécile d'asiatique qui a osé l'attaquer. Moana n’apprécie pas trop Japon, non mais rendez vous compte il a osé l'attaquer....Elle! Tout ça parce qu'elle abrité une base navale américaine pendant la Seconde Guerre Mondiale. Autant vous dire qu'entre Moana et Kiku c'est pas le grand amour, ils se supportent c'est tout.
    Japon, Chine, Açores, les immigrés implantés. Ils sont tranquilles…enfin tranquilles si on oublie le fait que Chine et Japon ont aporté avec eux les mafias et autre trafics tant qu’ils se tiennent tranquille et ne font pas de vague Moana les tolères chez elle, idem pour les Açoriens.
    Le reste des pays : les vacanciers plein de sous. Moana les supporte parce qu’ils font marcher son économie mais bon elle aime pas trop les étrangers…en fait elle les trouve pathétiques tous autant qu’ils sont a vouloir lui imposer leurs coutumes, alors qu’elle se trouve très bien comme elle est, mais elle le dira jamais a haute voix.
    Fidji et Australie, les amis et rivaux.La relation entre Moana et Salvatore et Australie oscille entre une grande amitié et une puissante rivalité. En effet, tout trois fan de surf ils peuvent passer des heures a discuter de cette discipline mais dès qu'arrive la période des compétitions ils laissent leur amitié de côté et c'est la guerre ouverte et déclarée entre eux deux. Malgré cela ils s'entendent a merveille...Moana ne pouvant jamais résister bien longtemps a sauter sur Salva ou Australie pour les étouffer dans sa poitrine ou leur faire des câlins et autre démonstration câline en tout genre.



Présentez-Vous Maintenant !

”On Veut Tout savoir de Vous”

Nom : Keola(La vie en hawaïen)

Prénom : Moana (Océan) Aloha (Amour, Bienvenue, Félicitation)

Age : entre 1500 et 2000 ans mais d’apparence elle en a 20/21

Date de naissance : Le 4 juillet (Déclaration d'indépendance de 1776)

Orientation sexuelle : Elle est bi et elle le dit haut et fort

Loisirs : Surfer, danser le hula , jouer du Ukulele

Aime : Le soleil, la mer, le ciel, le sport, les traditions hawaïennes

N’aime pas : Espagne, Japon, qu’on lui impose des choses,
qu’on critique ses traditions.


Description physique :

A quoi ressemble Moana ? Et bien c’est une jeune fille de 19/20 ans d'apparence. Elle a une poitrine honorable pour son âge, poitrine qu’elle ne se gêne pas de mettre en valeur. Elle possède une chevelure....longue puisqu'elle lui arrive jusque dans les reins. Elle laisse ses cheveux libres et ne les attache que lorsqu'elle surfe...et encore il s'agit d'une queue de cheval haute. Ses cheveux sont noir comme les ailes des corbeaux et qui, sous le soleil hawaïen, se parent de doux reflets bleutés.

Son visage? un joli visage en forme de coeur dans lequel trône deux grands yeux noisettes qui reflètent toujours les sentiments qui agitent la jolie demoiselle. Ses yeux changent de couleur sous ses émotions, lorsqu'elle ressent de la colère ils se fonçeront, beaucoup jusqu'a en devenir presque noir si elle est furieuse. Mais lorsqu'elle rit et sourit ils deviennent d'une chaude couleur chocolat avec quelque fois quelques reflets ambrés

La silhouette de Moana? Une jolie silhouette sans une seule once de graisse, au contraire sa pratique intensive de nombreux sports lui donnent une silhouette toute en muscle. Elle est de taille moyenne pour une jeune fille a peine 1m65.

Les vêtements de la jeune fille? C'est bien simple Moana aime s'habiller avec les vêtements traditionnels hawaïens pour danser le hula , la danse traditionnelle Hawaïenne mais sinon la jeune fille porte des vêtements simples, agréable a porter et qui ne la gêne pas dans ses mouvements de type robe de plage, paréos, pantalon et débardeur qui seront bien souvent de couleur vive.

Kahoku? Vous voulez parlez de ce superbe surfeur la-bas? Et bien il a des muscles ça c'est certain logique quand on voit le nombre d'heure qu'il passe a faire du sport...du surf surtout. Kahoku a une belle et courte chevelure blonde qui part un peu dans tous les sens, des yeux aussi lumineux que le soleil. Pour ses vêtements le jeune homme s'orientera plus facilement vers les short et tongs sans haut. Il est pas bien grand Kahoku, a peine 1m75 mais ça lui suffit...c'est la taille idéal pour faire du surf voyons! Car oui Kahoku ne parle que de surf ou presque...les 3/4 du temps quoi....comme son homologue féminine Kahoku est un passionné de sport et en plus de cela Monsieur a l'esprit de compétition....même s'il aime mieux rester a ne rien faire le quart du temps restant. Kahoku sur sa planche de surf

Description psychologique :

Qu'est-ce qui se passe dans la tête de Moana? Et bien par où pourrait-on commencer? Peut-être par ses qualités? Alors allons-y.

Moana est une jeune fille enjouée, elle aime rire, sourire, faire la fête. Moana n'est pas quelqu'un qui aime se prendre la tête, pour elle le plus simple c'est toujours le meilleur et le compliqué ça apporte que les embêtements. Moana est du genre a se laisser vivre.
Elle aime le sport. Le sport c'est un art de vivre chez elle, elle est une adepte du surf, de la natation sous-marine, de l'apnée ainsi que toute activité aquatique, du deltaplane et de la randonnée. Moana est sportive et ça se voit.
Moana est surtout respectueuse de ses traditions, pour elle c'est cela qui a fait ce qu'elle fut, ce qu'elle est et ce qu'elle sera. Les traditions doivent être respectés sinon les esprits et les dieux en seront fâchés car oui Moana, comme tout haiwïen qui se respecte, croit aux esprits, dieux, esprits, fantomes, gobelins et autres créatures magiques...et gare a vous si vous remettez ses croyances en doute là la douce et chaleureuse jeune femme devient une véritable tigresse enragée campée sur ses positions.

Et c'est là qu'on aborde ses défauts, parce que la jeune fille en a des défauts. Premièrement elle est susceptible....Vraiment très très très susceptible. Ne l'attaquez jamais sur ses convictions, sur sa façon de vivre, sur sa culture ou sur ses traditions....bref remettez jamais sa vie en question sinon vous risqueriez de vous retrouvez avec une jeune fille vraiment très en colère sur les bras et quand elle est en colère Moana est terrifiante, elle retrouve les gestes des anciens temps et franchement je serais vous j'aurais peur s'il y a en plus des objets tranchants a proximités.
En plus d'être susceptible Moana est....dépensière...Son économie est totalement dépendante du tourisme et des USA. Car Moana investit beaucoup dans plein de chose...dont la plupart sont certainement inutile mais qui a ses yeux sont utile...ce qui fait que la jeune fille est souvent sans le sous et vient taxer régulièrement Alfred.

Histoire du Pays/Région/Ville :

Son histoire... Cela faisait toujours sourire Moana quand elle lisait les livres d’histoires sur son archipel...Mais ces Mea Kipa ne savaient rien, rien du tout. Ils n’étaient pas là quand elle se tenait isolée des autres îles polynésiennes, quand elle était gouvernée par les monarques locaux, les ali’i, sans un vrai chef a sa tête. Oui en effet ses premiers habitants étaient des Polynésiens, ils venaient très certainement des ïles Marquises, petite île voisine. Moana sourit, comme elle était heureuse en ce temps là, bien qu’elle se soit isolée des autres elle vivait bien et n’avait de compte a rendre a personne, son archipel vivait libre et sans aucun envahisseur.

Oui ils étaient où ces Mea Kipa quand, en 1527 les Espagnol ont débarqué chez elle, revendiquant a haute voix que maintenant elle était espagnole et qu’elle devait obéissance a la monarchie espagnole... Et puis quoi encore ? Cela faisait longtemps qu’elle vivait toute seule... Certes ses Ali’i se faisaient souvent la guerre, ne s’entendant guère mais ce n’était pas une raison pour lui ordonner de faire allégence... Ils étaient où ces sois-disants historiens qui ne relater que rapidement le massacre des espagnol par son peuple ? Antoño, le représentant de l’Espagne était reparti juste parce que Moana c’était assurée qu’il ne remettrait jamais les pieds chez elle.

Mais elle devait accorder quelque chose au Mea Kipa... Pour sa relation avec England ils avaient assurés... Ils ne passaient pas rapidement dessus. En 1778 un autre homme débarqua sur ses côtes, cet homme se nommait James Cook et c’était un navigateur anglais, il baptisa son archipel du nom des « Iles Sandwich » en l’honneur d’un compte se nommant comme cela. Et après sa venue l’archipel sombra dans une sombre période de conflit qui prit son début en 1795 et qui ne cessa qu’en 1810 quand le roi Kamehameha Ier prit le pouvoir et unifia pour la première fois cet archipel qui allait devenir Hawaï . Sous son règne l’archipel connut un développement non négligeable et une reconnaissance internationale, tout ceci sous la protection bienveillante de la Grande-Bretagne (d’où le drapeau).

Moana tourna encore une page et soupira, encore une fois les renseignements étaient incomplets. Ils ne disaient pas du tout ce qu’elle avait ressentie quand, a cause de son rayonnement, son archipel avait attiré l’attention de plusieurs pays et pas des moindres : USA, Russie, England et France. L’implantation de France était décrite de façon si rapide, quand, en 1837, il s’implanta a Hawaï . Bien que ses buts lui étaient inconnus, la France apporta le catholicisme avec la congrégation de Picpus, une société missionaire française. Bien sûr Moana n’est pas naîve au point de ne pas savoir qu’il avait d’autre but en tête le Francis... Après tout son archipel fut considéré très tôt comme étant « la clé du Pacifique Nord » et puis ses ports a Honolulu et a Lahaina lui fournissait un point d’ancrage fort pour sa pêche baleinières pendant une petite vingtaine d’année, de 1845 a 1865.

Moana tourna encore une page, l’annexion de Hawaï par les USA. Au départ Alfred avait étendu son influence par le fruitier Dole Food Company (Planteurs et commerçants) et ce fruitier appuyé par une unité d’infanterie a fait abdiquer la dernière reine Hawaiienne en 1893 a cause d’un coup d’état et a l’instauration d’un Gouvernement Provisoire. L’année qui suivit le protectorat toujours plus renforcé d’Alfred sur elle conduisit a la proclamation d’une République d’Hawaï... Une véritable république bananière. Mais cette république ne dura guère et 4 années plus tard Haiwaï était annexé au territoire américain sous le titre de « Territoire d’Hawaï », Moana s’en souvenait... Il s’agissait d’un 7 juillet 1898.

Moana soupira en regardant le livre, avant de tourner encore une page, le XIXème siècle... Pas grand-chose ne c’était passé a vrai dire pendant ce temps a part le fait que les immigrés venus s’installer sur l’archipel eurent le droit de vote changeant complétement le visage de son archipel vu que la majorité d’entre eux étaient chinois, japonais ou encore portugais des Açores.

Et puis après vint les guerres, avec leurs cortèges de douleurs et de deuils. Moana détestait la guerre, elle la haissait de toute son âme. Pour la Première Guerre Mondiale, elle avait fourni des hommes, certains n’étaient jamais rentrés en vie, d’autres estropiés, certains malades et d’autres plus mort que vivants.

Et il y eut Pearl Harbor. A l’origine Pearl Harbor était une baie peu profonde appelée Wai Momi par les Hawaiiens ce qui signifiait « Eau a Perle » a cette époque Pearl Harbor était considéré comme la résidence de la déesse requin Ka’ahupahau et de son frère Kahi’uka. En anglais ce nom signifie « Port de la perle ». Jusqu'à la fin du XIXème siècle le port était utilisé pour la production d’huîtres perlières. Dans les années qui suivirent l’arrivée de Cook la plupart des européen estimèrent que la rade ne pouvait accueillir un port a cause de sa faible profondeur des eaux. Les USA et le royaume d’Hawaii signèrent alors un traité de réciprocité en 1875, traité complété par la convention du 6 décembre 1884 et qui fut ratifié 3 ans plus tard. Le 20 janvier de la même année le Sénat des USA autoriser la marine a louer Pearl Harbor comme base navale, en échange de cette location aux USA les hawaiiens eurent le droit exclusif d’exporter du sucre sans aucun droit de douane aux USA. La guerre entre Alfred et Antoño en 1898 ainsi que le besoin des USA de posséder une présence permanente dans le Pacifique conduisirent a l’annexion de l’archipel. Les chantiers navals de pearl Harbor furent inaugurés en 1908 et l’île de Ford fut acheté pour y développer l’aviation militaire américaine. Dans la crainte de l’expansion japonaise le général Yarnell anticipait déjà une invasion d’Hawaii. Il mis en évidence le 7 février 1932, au cours d’un simple exercice militaire, la vulnérabilité d’Hawaï en cas d’attaque aérienne ennemie venant du nord-ouest, sa simulation prouver que des avions ennemis pourraient infliger de sérieux dommages et que la flotte ennemie serait indétectable pendant 24 heures. Non ça le livre ne le disait pas clairement, il fallait lire entre les lignes.

Et survint la Seconde Guerre Mondiale. Et puis il y eut cette tragédie, ce 7 décembre de l’année 1941... L’aviation japonaise attaqua Pearl Harbor. Un bilan d’homme très lourd... Trop lourd pour elle. Il y eut 2403 américains morts dont 68 civils, tués par les bombes ou les éclats de bombes tombés dans les zones civiles qui allèrent jusqu'à Honolulu. L’attaque fit également 1178 blessés. L’attaque qui frappa Hawaii de plein fouet décida de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amériques et Moana se souvenait qu’elle avait même pas eu besoin de supplier Alfred pour qu’il venge l’attaque dont elle avait été victime et qui lui avait fait tant de mal.

Et arriva le 21 août 1959 Hawaii devint le 50ème et dernier territoire de l’Union a avoir accédé aux statut d’Etat des Etats-Unis, ceci étant du a de nombreuses actions syndicales ( Exemple : au référendum du 27 juin 1959 il y eut 132773 voix pour et 7971 contre). L’archipel a une particularité bien particulière... c’est le seul Etat du pays a avoir connu des Monarques.




Test De Rp !

”Cernez-Vous Bien Votre Personnage ?”

Test rp :
Washington, dans le bureau ovale.

Alfred et Theodore Roosevelt discuter de l’attitude a adopté face aux demandes toujours plus répétés des alliés pour leur aide contre les forces de l’Axe.

- Nous devrions les aider Alfred ! déclara le président des Etats-Unis d’Amérique en regardant le représentant de son pays
- Tu sais bien que les Américains ne veulent plus entendre parler d’une guerre Théo, bien sûr ca ne serait vraiment qu’une partie de plaisir de la gagner avec un héros comme moi a sa tête mais on peut rien faire si on n’est pas suivi par le peuple. Rend toi compte qu’il ne suive même pas un Héros comme moi HAHAHA ! Mais je ne leur en veux pas ce n'est pas facile d'être un héros aussi fort que moi ! répliqua le jeune (hem) blond

Le président sourit, son représentant était assez spécial en son genre mais bon il l’aimait bien. Soudain la porte s’ouvrit et laissa passer un messager essouflée et visiblement très paniqué.

- Message... Roosevelt... Urgent, fit le messager
- Allons allons calme toi, tu n’a pas a être aussi alarmé après tout tu es en présence du Héros ! s’exclama Alfred
- Alfred calme toi, dis nous ton message, dit Roosevelt

Le messager prit 5 minutes pour se calmer tandis qu’a côté Alfred s’impatientait.

- Alors ? c’est quoi ce message urgent ? finit-il par demander, On a besoin du héros ?
- Pearl... Pearl Harbor vient d’être attaqué par l’aviation impériale Japonaise, fit le messager
- QUOI ?!? Cria le président Roosevelt tandis qu’Alfred restait ébahi sous l’annonce
- Pearl Harbor a été attaqué par l’aviation impériale japonaise, selon un rapport préliminaire on fait état d’au moins 1000 mort et autant de blessé, du côté matériel on fait état d’au moins une centaine d’avion, de 4 navire de ligne ainsi que de 3 croiseurs et de trois destroyers détruits, déclara le messager aux deux autres hommes

Théodore Roosevelt s’assit le teint extrêmement pâle tandis qu’Alfred reprenait conscience de ce qui l’entourait, il regarda le messager.


- Et Moana ? je veux dire la représentante d’Hawaii ? est-elle saine et sauve ? demanda le blond le ton grave
- Et bien, fit le messager d’un ton embarrasser
- Répond ! cria Alfred
- Elle... Elle nous a aidé...Malgré tout ce qu’on pouvait lui donner comme recommandation concernant sa sécurité... Et puis au plus fort de l’attaque... Elle s’est effondré... Elle est a l’hôpital d’Honolulu, répondit le messager mal a l’aise
- ET VOUS N’AVEZ RIEN FAIT POUR L’EN EMPÊCHEZ ? VOUS AURIEZ DU LA GARDER EN SECURITE !!!! Hurla Alfred en secouant le pauvre messager comme un prunier
- Alfred calme toi et va faire tes bagages je te veux prêt a partir dans une heure ! intervint Roosevelt en posant sa main sur l’épaule de la Nation, je ne peux pas te dire que je comprend mais ce n’est pas en t’énervant ainsi que tu va aider ta petite sœur alors tu va laisser ce pauvre messager tranquille, tu va aller faire ton sac et tu pars pour Honolulu dans moins d’une heure tu peux faire ca ?

Alfred respira un bon coup, les paroles de son boss étaient sages et censés. Il lâche le pauvre messager avant de regarder son boss et de hocher la tête.

- Bien sûr que je le peux je suis un héros ! fit il en reprenant un sourire, certes moins idiot mais tout aussi sincère.

Il adressa un dernier signe de tête a son dirigeant avant de sortir rapidement du bureau pour ensuite se mettre a courir en direction de son appartement. Aussitôt arrivé il mit des affaires en vrac dans un sac militaire avec le drapeau étoilé dessus, il redressa ses lunettes et partit en direction de l’aéroport militaire le plus proche.


Honolulu, 6 heures plus tard.


Un avion militaire se posa et ce ne fut pas un être humain qui en sortit mais un être a forme vaguement humanoïde. Alfred se stoppa pourtant dès qu’il posa le pied a terre, sentant son cœur se serrer et son estomac faire des loopings dans son ventre en voyant les dégâts causé par les japonais a la belle ville qu’était Honolulu, partout des décombres, des équipes de secours fouillant les tas de gravats a la recherche de victimes.

- Monsieur USA ? demanda un militaire
- Yes It’s me, le héros est là mais avant tout je veux voir la représentante de cet archipel, déclara Alfred
- Je vous emmène immédiatement monsieur, fit le militaire en l’emmenant a une jeep

Le trajet vers l'hôpital fut silencieux a part a un moment où Alfred se décida a poser des questions.


- Quels sont les dégâts ? demanda Alfred
- Plusieurs quartier entièrement détruit et on fait état de 52 personnes civiles décédés monsieur et plusieurs blessés graves, dit le militaire

Plus une seule parole ne fut échangés entre les deux hommes et ils arrivèrent enfin a l’hopital d’Honolulu. Le militaire emmena directement Alfred dans la chambre de Moana avant de se retirer.
Alfred resta stupéfait sous l’apparence de celle qu’il considérait comme étant sa petite sœur.


>>>> Changement de point de personnage central <<<<

Du noir. Elle ne voyait rien que du noir. Elle se sentait flotter. Elle avait tellement mal... Elle se sentait comme si un troupeau d’éléphants lui étaient passer dessus. Son cœur. Il lui faisait mal. Ses enfants. Il y avait eu des morts. Elle se souvenait. Elle ne voulait pas se souvenir. Se souvenir cela voulait dire retrouver la souffrance et la culpabilité de ne pas avoir pu sauver ses enfants. C’était son rôle. Son devoir en tant que Nation. Les préserver. Les aider a évoluer. Les protéger. Elle avait échouée. Elle n’était pas digne d’être une Nation. Elle n’oserait plus jamais reparaître devant son peuple, ce peuple qu’elle avait échouer a protéger.
Pourtant elle rouvrit les yeux, et la douleur arriva, dévastant tout sur son passage. D’abord elle fut physique, elle avait mal a son bras gauche et sentait que si elle bougeait ne serait-ce que d’un milimètre son flanc et sa jambe la ferait souffrir le martyr... Puis arriva la douleur psychologique, plus puissante encore, plus dévastatrice. Moana se sentait tellement coupable, elle avait échouer... échouer... Ce mot résonner dans sa tête sans cesse.

Puis vint l’heure des bilans, elle les écouta... avant de les regarder ces hommes qui l’avaient sauver lorsque, a cause des bombardements elle était tombé a terre.


- Mahalo, vous pouvez vous retirez et Capitaine ? fit-elle
- Yes miss Keola ? fit le capitaine
- N’oubliez pas de prévenir Alfred et le président Roosevelt, fit-elle
- Yes miss Keola, fit il avant de sortir

Moana attendit que tous eurent quitter la pièce pour se recroqueviller sur elle-même, souffrant a cause de sa hanche et de sa jambes mais s’en fichant comme de sa première planche de surf et seuls les dieux savaient a combien de temps ca remontait c’était tellement peu par rapport a ce que son peuple avait subi parce qu’elle c’était révélée incapable de prévoir cette attaque. Elle pleurait, de douleur, de rage, de culpabilité. Ce fut un vieil homme qui entra a ce moment dans sa chambre.


- Et bien... Pourquoi pleures-tu Keiki ? demanda le vieil homme
- Pourquoi je pleure Tutu kane ? Parce que je n’ai rien pu faire pour éviter tout ce qui c’est passer
- Pourtant personne ne t’en veux keiki
- ILS DEVRAIENT !!!
- Calme toi keiki calme toi sinon tu va attirer les infirmières.
- Je... J’aurais du... Prévoir, savoir qu’une attaque aurait lieu, j’aurais du les protéger... j’ai échouée... Je ne mérite pas... Je ne mérite plus d’être une Nation... J’ai échouée Tutu kane
- Ne dis pas cela Keiki, personne n’aurait pu prévoir cela, même pas toi
- Si c’est mon rôle... Je dois les protéger... Je dois... Je dois...
- Ne pleure donc pas keiki tu a fait tout ce que tu a pu mais même si tu est une nation tu es humaine aussi et les humains ont le droit de se tromper

Moana regarda le vieil homme... Avait-il raison ? Pouvait-elle ne pas se sentir coupable ? Si elle aurait toujours cette petite pointe de culpabilité et de douleur en elle.

Quand Alfred arriva, elle était a moitié allongé, redressé par des coussins et regarder par la fenêtre, elle avait une vue directe sur les dégâts causé a son pays. Ses yeux autrefois si joyeux et pétillants ne reflétaient plus que l’immense douleur ayant pris place en elle. Son visage si souriant et plein de vie était le reflet de son désespoir.

Elle tourna la tête quand Alfred rentra et ce dernier serra les poings en voyant sa petite sœur, toujours en train de courir, de rire, de sourire cloué sur ce lit d’hopital tel un oiseau blessé.


- Alfred... Tu es venu, fit Moana d’une voix ne portant plus aucune trace de joie
- Bien sûr que oui seul le Héros que je suis peut te sauver ! fit Alfred en allant près d’elle
- Tu a vu ? Pourquoi Alfred ? Pourquoi moi ? demanda Moana, des larmes dans sa voix

Et pour la première fois Alfred ne sut que répondre lui qui l’ouvrait toujours a tort et travers... Souvent a travers. Il finit par la prendre dans ses bras.


- I don’t know sister sorry, fit-il
- A... Alfred... Je... Je sais que nos rapports sont pas souvents... Des plus amicaux... Et que je t’ai jamais demandé beaucoup de chose... Mais s’il te plait... Je t’en supplie... Aide moi... J’ai tellement mal... Je ne sais plus... Ce que je dois faire... Aide moi... S’il te plait... Je t’en supplie... Aide moi, fit-elle en laissant couler ses larmes dans ses bras
- Yes sister... Je vais t’aider... Je vais t’aider ne t’en fais pas... je vais te soigner et après... Je ferais payer a ces japonais tout le mal qu’ils ont pu te causer tu a la parole d’un héros !
- Mahalo Alfred... Mahalo, fit Moana en se blottissant comme elle pouvait dans les bras de son frère
- De rien petite sœur, tu sais que je serais toujours là pour toi, et puis si un héros dans mon genre n’est pas capable d’aider une aussi adorable jeune fille ce n’est pas un héros, fit il en lui posant un baiser sur le haut du crâne.
- Mahalo brah... Mahalo
- Allez repose toi maintenant, tu a besoin de repos pour bien guérir, fit Alfred en la recouchant
- NO !! Je ne veux pas dormir... Les opake des victimes... Ils vont venir... Gémit Moana en lui attrappant la main et en le regardant avec dans les yeux une terreur qui n’y avait pas sa place
- Ne t’en fais pas petite sœur, je reste et je les éloignerais de toi, fit Alfred en lui embrassant le front, tu vois qu’avoir un héros personnel ça a des avantages
- Idiot, fit Moana en laissant un léger, mais bien réel, sourire venir sur ses lèvres.
- Certes mais je suis ton idiot de héros petite sœur, allez dors maintenant je veille sur toi, fit il en s’asseyant sur une chaise a côté de son lit non sans avoir fermé les volets avant
- D’accord Alfred, fit elle en fermant les yeux... l’esprit un peu plus en paix

Nous étions le 8 décembre 1941, le jour précédent, le 7 décembre 1941 la base navale américaine de Pearl Harbor était bombardé par le Service aérien de l’armée impériale japonaise. Cette attaque signa l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique dans le camps des Alliés
.

Vocabulaire Hawaiien:
 

Qui Est Derrière L'écran ?

”La Curiosité Est Un Vilain Défaut”


Pseudo : Mimi

Age: 20 ans

Avatar: version modifiée d’Ami Kawashima de Toradora !

As-tu lu le réglement?: Validé par PNJ Validatrice Suprême






Revenir en haut Aller en bas
 

E komo mai Hawai'i

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» Une ile d'ordures plus grande que le Texas
» [Hawai]A la recherche de la boite de Pandore
» [résolu]un Pokémaniac de plus sur le forum.
» Paradis sur terre - Hawai - Dean & Haley
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Sweet Madness :: Administration :: Papiers, s'il vous plait ! :: Fiche validées-