Hetalia Sweet Madness
Bienvenue a toi Invité dans ce forum où tu peux faire ce qui te plait, envie d'être France en femme? la section "Nyotalia" est pour toi ^^. Mais avant de pouvoir rp ici as-tu lu le réglement? Et as-tu lu le contexte? Si oui...as-tu déposé Ta fiche de présentation dans la partie fiche d'admission ? Si c'est oui alors amuse toi bien mais si c'est non qu'attend-tu pour le faire? Oh et surtout n'oublie pas d'aller jeter un petit coup d'oeil sur les fiches des personnages prédéfinis!! Amuse toi bien parmi nous Invité!!



 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 Come on, sweet bloody ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 2:52















Voulez-vous me


connaître ?



« Après la guerre, beaucoup de héros se présentent. »


    Pays : Roumanie
    Nom : Enescu
    Prénom : Lucian
    Âge : 22 ans
    Date de Naissance : 1 Décembre
    Orientation sexuelle : Ce qui passe sous la dent, pour sûr ~
    Loisirs : S'essayer à la magie noire est son passe temps favoris.
    Aime : La magie noire, le folklore de son pays, l'occulte. Aime bien Bulgarie, aussi.
    N'aime pas : Hongrie et Russie. What else ?


















Et en


détails ?



« Là où Dieu vous a semé, là il faut fleurir. »


    Commençons par la façon de penser du jeune représentant Roumain.

    Espiègle.
    Lucian est un garçon vif et malicieux. S'il aime à plaisanter avec ses camarades représentants, il ne pense, au contraire, à rien de bien méchant. Ce n'est pas vraiment un homme à problèmes, je dirais même qu'il les évite. Toujours de bonne humeur, prêt pour une bonne partie de rigolade, il n'est pas de ceux qui casseront l'ambiance, ça non. Il aime faire quelques plaisanteries dans le dos de ses victimes, attendant impatiemment la réaction de ces dernières face à ses blagues et à son humour douteux. C'est un Roumain plein d'énergie, affichant sur son visage un immense sourire en permanence ( ou presque ).

    Radin.
    Bah oui, Roumanie, il est pas vraiment riche. Au contraire. Mais sa fierté l'empêche de faire la manche, aussi fait-il plutôt attention à ses dépenses quotidiennes. Non non gent dames, même s'il a des allures de gentleman, il ne vous offrira pas un verre. C'est que ça coûte cher ! Cependant, il aime vivre aisément, et faire attention à ses consommations est pour lui un vrai défis de la vie. Mais que serait la vie sans défis ? Ennuyeuse, assurément.

    Paresseux.
    Oui, il faut bien le reconnaître. Lucian ne prendra jamais la peine de faire des efforts pour les autres, ou pour lui-même, en fait. Il a soif ? Oui, mais la bouteille de vin est sur la table, et lui est confortablement installé sur son fauteuil. Il boira plus tard. Il préfère se prélasser dans son lit plutôt que de sortir à la lumière du jour. C'est comme ça. Et puis, on est toujours mieux chez soi, voilà.

    Passionné.
    Parlons passion. Vous voyez venir le truc, n'est-ce pas ? La magie noire. C'est peu dire de dire qu'il y consacre tout son temps. Il ne pense qu'à ça ! Tout ce qui touche l'occulte le fascine, et les légendes folkloriques de son pays sont à ses yeux son plus grand trésor. Il essaie toujours tout un tas de choses, de faire des potions ou autres trucs bizarres dans son coin. Ne le dérangez pas dans ses activités, contre vous cela pourrait se retourner ( haha ). Ainsi vous pourrez trouver dans sa bibliothèque personnelle tout un tas de grimoires, livres anciens, livres de légendes et autres livres du genre, ainsi que des bibles. Ah, la bible !

    Croyant.
    Alors là, attention, ça rigole plus. La religion, c'est sacré ! On ne se moque pas et on n'insulte pas ! Lucian est pratiquement autant attaché à l'Orthodoxie qu'à sa magie. Voire plus. Dans son pays, c'est plus que sérieux. On enseigne la religion à l'école et plus de deux milles églises Orthodoxes ont été construites depuis la chute du Communisme. Non vraiment, ne plaisantez pas avec la religion devant notre représentant Roumain. Il risquerait de vous ajouter à sa liste noire, et croyez-moi, ce n'est pas juste une de ses stupides plaisanteries habituelles, la magie qu'il pratique... Gare à vous.



« Quand on ne peut avoir ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a. »


    Passons maintenant au physique.

    D'abord, Lucian Enescu que voici est un jeune homme emplit de charme. D'assez grande taille, légèrement musclé, il sait plaire et aime en jouer. Sa peau est plus claire que la normale, mais cela ne semble choquer personne, tout comme ses deux yeux rouges où brille toujours une étincelle. Ah, je remarque que quelque chose vous intrigue. Roumanie possède des canines allongées, dépassant de ses fines lèvres. Ce dernier profite de cet atout pour se donner des airs de vampires. De la garde-robe jusqu'au comportement, il possède toutes les caractéristiques du monstre légendaire. Et pourtant, il n'a absolument rien contre l'ail, et il adore les croix. Il ne quitte d'ailleurs jamais son cher chapelet. Et oui, déstabilisant hein ? Mais ATTENTION. Ce n'est pas un vampire à la Twilight qui sparkle au soleil, que nenni. Il se contre-fiche du soleil, sortir au grand jour ne lui pose aucun problème. Evidemment car, de toute évidence, Lucian n'est pas un vrai vampire. On pourrait pourtant facilement tomber dans le panneau, vu comme il y ressemble.

    Ses cheveux sont d'un blond plutôt clair. Il ne les porte pas trop courts, de manière à ce que sa chevelure recouvre sa nuque et vienne tomber devant ses oreilles. Sa frange cache une bonne partie de son front. Sur son crâne toujours soigneusement coiffé, il dépose la plupart du temps un petit chapeau, entouré de rubans aux couleurs du drapeau Roumain. Il tient à son chapeau et le porte le plus souvent possible. Son visage assez rayonnant affiche souvent des traits de malice, sans oublier le petit côté charmeur qui fait toute la différence. Il soigne son apparence, c'est sûr.

    Et les vêtements alors ? Comme précisé plus haut, Lucian s'amuse à se donner des airs vampiriques. Portant le plus souvent des vêtements du style baroque, les froufrous et autres fantaisies ne sont jamais de trop pour lui. Autriche, tu peux pas test. Lorsque ses mains ne sont pas couvertes par de sombres gants, on remarque que ses ongles sont toujours vernis de noir. Encore une fantaisie du bonhomme qui s'amuse avec son apparence. Il porte également une boucle d'oreille cerclée de doré à l'une de ses oreilles.

    Femme à présent. En tant que jeune Roumaine, Lucia a des formes plutôt généreuses : forte poitrine et taille creusée, elle n'a rien à envier aux autres. Elle a de longs cheveux blonds et lisses, et son sourire radieux ainsi que ses canines pointues ne l'ont pas quittée.


















Mon pays,


ma vie



« Si le mal est devant, on court le rattraper ; s’il est derrière, on s’arrête pour l’attendre. »


    Les grandes dates de la Roumanie :

    Ier siècle av. J.‑C. : Les Romains latinisent les Illyres, les Celtes, les Thraces vivant dans les Balkans.
    Du IIe au VIe siècle : Résistance de l'Empire gréco-romain d'Orient ( dit « byzantin » ) contre les Goths, les Huns et divers autres peuples germaniques et turcs. Christianisation des Latins et des Grecs.
    VIe siècle : Installation des Slaves parmi les Latins et arrivée des cavaliers turcophones bulgares qui fondent un royaume s'étendant sur les actuelles Yougoslavie, Roumanie, Moldavie, Macédoine et Bulgarie. Ce royaume adopte la langue slavonne et le christianisme : c'est la première Bulgarie, mais la moitié de sa population est latinophone ( valaques ). En Europe, Byzance ne garde que la Grèce et les côtes de la péninsule des Balkans.
    Xe siècle : Byzance détruit la Bulgarie avec l'aide des Russes et des cavaliers turcophones de la steppe. Schisme entre Rome et l'Orient. Apparition du bogomilisme, ancêtre du catharisme. Les Valaques roumanophones vivent désormais au sein de petits duchés, les canesats, éparpillés depuis les pays tchèques jusqu'à la Thessalie et de l'Adriatique à la mer Noire, connus comme romanies ou valachies, et vassaux de Byzance, des turcophones, ou du royaume tchèque de Moravie.
    XIe et XIIe siècles : Au nord du Danube, les finnois Magyars fondent la Hongrie, vassalisent les cnézats de Transylvanie et adoptent le catholicisme. Au sud du Danube, les roumanophones chassent les Grecs byzantins et fondent un royaume valaque à la place de l'ancienne Bulgarie. Ce royaume est reconnu par la papauté et les puissances de l'époque.
    XIIIe siècle : Invasion occidentale et catholique à Byzance ( 4e croisade ). Les Occidentaux attaquent le royaume valaque mais leur chef Baudouin de Flandre est tué. Grande invasion mongole en 1223 ( Tatars ) : la Valaquie comme ses voisins est ravagée. En 1247 les Slavons succèdent aux roumanophones : la seconde Bulgarie remplace la Valaquie. Les Grecs reprennent Byzance en 1261 mais déjà les Turcs s'installent en Anatolie. Les peuples orthodoxes sont pris entre les catholiques à l'ouest et les musulmans à l'est : tout est déjà en place pour les futures guerres des Balkans. Au nord du Danube les canesats sont vassaux de la Hongrie, de la principauté slave de Galicie ou des Tatars. Entre les canesats vivent des populations slavonnes et iranophones ( ïasses ).
    XIVe siècle : Pendant que les Turcs occupent les Balkans, les roumanophones fondent au nord du Danube les principautés de Moldavie et Valachie, qui seront vassales des Turcs mais garderont leur autonomie jusqu'en 1878. Comptoirs italiens sur la mer Noire et le Danube. La Transylvanie est aussi une principauté, vassale de la Hongrie.
    XVIe siècle : La vassalité turque remplace la hongroise en Transylvanie. Apparition du servage. Développement du protestantisme aux dépens du catholicisme ( mais les Roumains restent orthodoxes à 80 % ).
    XVIIe siècle : La vassalité autrichienne remplace la turque en Transylvanie. Une partie des orthodoxes de Transylvanie accepte l'autorité de Rome : ce sont les uniates ou gréco-catholiques.
    XVIIIe siècle : Influence humaniste : abolition du servage en 1714 en Moldavie et Valachie, revendication des « droits égaux » en Transylvanie en 1783 ( Supplex libellus valachorum ) et révolution transylvaine de 1784. L'Empire d'Autriche annexe en 1775 le nord-ouest de la Moldavie qu'il nomme Bucovine.
    XIXe siècle : L'Empire russe annexe la moitié est de la Moldavie ( actuelle République de Moldavie ). Révolutions républicaines en 1821 et 1848. Fondation en 1856 de la Petite Roumanie par l'union entre Moldavie occidentale et Valachie. En réaction, annexion de la Transylvanie par la Hongrie en 1867 dans le cadre autrichien. Alliée aux Russes, la Petite Roumanie devient totalement indépendante en 1878 et aide la troisième Bulgarie ( celle d'aujourd'hui ) à gagner la sienne contre l'Empire turc ottoman.
    XXe siècle : En 1918, les territoires austro-hongrois et russes peuplés de roumanophones ( Transylvanie, Bucovine, Moldavie orientale dite Bessarabie ) élisent des députés, proclament leur indépendance puis leur union à la Roumanie, qui avait combattu au côté des Alliés.
    1921-1923 : Réformes ( vote des femmes, naturalisation des Roms et des réfugiés juifs, partage des grandes propriétés ).
    1923-1938 : Démocratie parlementaire.
    1938 : Dictature antifasciste du roi Carol II, qui réprime la Garde de fer fasciste et le P.C.. La Garde de fer organise des attentats, tue plusieurs ministres et intellectuels démocrates et s'en prend aux Juifs et aux Tsiganes.
    Juin 1940 : Staline occupe la Moldavie orientale. La France, protectrice de la Roumanie par traité, s'effondre face à l'Allemagne nazie.
    Octobre 1940 : Carol II est renversé par la junte fasciste d'Ion Antonescu qui s'allie à Hitler contre Staline.
    Août 1944 : Michel Ier, fils de Carol II, renverse Antonescu et déclare la guerre à l'Allemagne.
    Mars 1945-Décembre 1989 : Staline reprend à nouveau la Moldavie orientale. Le Parti communiste roumain s'empare du pouvoir en Roumanie le 6 mars 1945, abolit la monarchie le 30 décembre 1947 et proclame la République populaire roumaine, un régime totalitaire qui durera 45 ans. La Roumanie rejoint le Pacte de Varsovie et le Comecon.
    22 décembre 1989 : Alors que des manifestations contre le régime secouent le pays, les communistes réformateurs renversent Ceaușescu, forment avec quelques dissidents un Front du salut national ( FSN ), renoncent au communisme et permettent le rétablissement de la démocratie et de l'économie de marché. C'est la « révolution roumaine » : plusieurs centaines de soldats et de civils meurent en se tirant dessus mutuellement, chaque groupe pensant défendre la démocratie contre de prétendus partisans de Ceaușescu ( le sénateur Ion Iliescu, successeur du dictateur déchu, a été accusé d'avoir lancé ces rumeurs et l'enquête est toujours en cours ).
    27 août 1991 : Indépendance de la République de Moldavie, aussitôt reconnue par la Roumanie.
    27 mars 2004 : La Roumanie rejoint l'OTAN.
    1er janvier 2007 : La Roumanie rejoint l'Union européenne.























Et autour


de moi ~



« On se marie facilement, on se sépare difficilement. »



    Hongrie - Furie
    Ah, la douce et délicate Hongroise. Quelle belle histoire d'amour entretient Roumanie avec elle. Et pour cause : il la déteste, c'est aussi simple que ça. Toujours à lui chercher des noises ! Et puis après ce qu'elle a fait, qu'est-ce qu'elle croyait ? Mais c'est aussi la personne que Lucian aime le plus embêter. Capable de tout pour la voir en pétard, il n'hésitera pas d'user de tous les stratagèmes imaginables pour la faire royalement chier. Alors la furie, envie de sortir ta poêle ? ~



    Bulgarie - Yaourt-man
    Le BFF par excellence. C'est avec lui que le jeune Roumain passe les meilleurs moments. Et pas touche au Bulgare, ou ça va chier des bulles ! C'est SON pote, celui avec qui il était si proche étant petit. Si jamais Bulgarie est dans le pétrin, Lucian ira l'aider sans hésiter. Amis pour la vie, mangeur de yaourts ~



    Russie - Robinez
    Pour être franche, je dois dire que lui, Roumanie ne l'aime pas des masses. Ayant soumis ce dernier et Bulgarie, ainsi que bien d'autres au Communisme, il a laissé une trace dans la mémoire de Lucian. Ce dernier préférera donc éviter le géant Russe. Ça vaut mieux. Mais ça ne l'empêche tout de même pas de lancer des vannes dans le dos de môssieur Tuyau au Gros Nez, alias Robinez.



















Tea and


Tarot Time



Thème Gakuen


    « Donc, cet atome a un électron externe et sa couche inférieure et saturée. Nous pouvons également constater que... »

    Que ton cours est carrément pas intéressant. Lucian n'avait que faire du blablatage de son professeur de Chimie. Ne faisant même pas semblant d'écouter le cours, il observait l'extérieur par la fenêtre de la salle. Le temps était radieux. Ses deux yeux rubis fixaient le ciel bleu tandis que les nuages passaient lentement. Vraiment parfois, le jeune Roumain se demandait pourquoi il allait en cours. Et le pire, c'est qu'il connaissait la réponse. Oui, s'il était là, c'était uniquement pour attendre la sonnerie. Attendre la sonnerie et aller se réfugier dans sa salle favorite. La salle du club de magie noire et d'occulte. C'était sur ce genre de choses que Roumanie focalisait toutes ses pensés. Tout ce qu'il pouvait faire là-bas était son activité préférée. Grimoires, légendes, tour de magie, invocations... Oui, là était tout ce qui le passionnait. Et ce n'était pas de la fausse magie, non non ! Les magiciens de pacotille qui se représentaient dans les cirques, il ne voulait pas en entendre parler. Non, lui, ce qu'il aimait, c'était la vraie magie. Avec des sparkle et des baguettes. Et oui.

    « Pour Vendredi, vous me ferez l'exercice 18 et l'exercice 21 de la page 114. Et semaine prochaine, contrôle ! »

    Lucian tourna légèrement la tête vers le professeurs. Plusieurs élèves se mirent à râler, tandis qu'il notait ses devoirs à la va-vite dans son agenda. Ouais, contrôle, youpi. Enfin, un large sourire s'afficha sur son visage, laissant découvrir ses canines allongées, lorsque la sonnerie retentit enfin dans le bâtiment. Les élèves se levèrent tous précipitamment, rangeant leurs affaires, se mettant à bavarder et à rigoler. Mais Roumanie était déjà sorti de la classe, lui. Il se hâtait jusqu'à la salle du club, courant presque, montant les marches par deux. Puis, ouvrant la porte en grand, son sourire ne s'élargit qu'encore plus lorsqu'il aperçu Norvège et Angleterre. Le Nordique était plongé dans un grimoire, saluant rapidement le Slave d'un signe de tête avant de reprendre sa lecture. Le Britannique, lui, préparait le thé.

    « Hello Romania. Assieds-toi donc. »
    « Tu es en retard, Romania. »

    Le Roumain s'assit, adressant un sourire au Norvégien en guise de réponse à son reproche. Cela se passait toujours ainsi. Angleterre servit le thé à Lucian et lui-même, avant de poser une tasse de café devant Norvège. Puis il s'assit à son tour, s'accoudant à la table d'un air plutôt sérieux.

    « Invocation. »
    « Ça me va. »
    « Super ! »

    Plein d'entrain, Roumanie avala d'un trait sa tasse de thé, tandis que le glacial Norvégien posa délicatement le grimoire sur la table avant de boire quelques gorgées de café. C'était toujours Arthur qui choisissait les activités du club, mais jamais les deux autres n'avaient protesté. Aujourd'hui donc, ils allaient devoir invoquer. Lucian était tellement excité, qu'il ne pu s'empêcher de sortir sa baguette en premier, se levant et traçant un cercle magique au sol.

    « On invoque quoi ? »
    « Des Trolls. »
    « Norway, tu sais bien que toi seul peut faire ça... »
    « On invoque un démon alors ?! »
    « Good idea, Romania. Invoquons un démon. »

    Se redressant, le représentant Roumain commença à réciter une formule antique, inconnue de toutes les autres langues parlées en ce bas monde. Norvège et Angleterre ne tardèrent pas à faire de même, agitant leurs baguettes tels de véritables sorciers d'Harry [CENSORED]. Puis le cercle magique s'illumina, laissant apparaître une ombre de femme. Les trois jeunes hommes fixèrent la forme, n'arrêtant pas cependant leur formule magique.

    « Rou... Ma... Nie... »

    Lucian écarquilla les yeux.

    « Hey vous avez vu ?! Le démon m'appelle ! »

    Son immense sourire se transforma vite en un sourire narquois. À la vue d'une jeune femme dont il connaissait bien l'identité, il se raidit, avant de lancer un " Hey " en agitant la main. Ladite jeune femme brandit une poêle avant d'attraper le Roumain par le col. Celui-ci se dégagea, se mettant à courir dans les couloirs de l'Académie.

    « REVIENS ICI ROUMAIN DE MES DEUX, J'VAIS T'APPRENDRE À M'INVOQUER PENDANT MON BAIN [CENSORED] DE [CENSORED] DE PUTAIN DE [CENSORED] DE CLOCHARD DE MERDE !!! »
    « Haha, ma chère Furie, ne t'énerve pas ainsi voyons ! ~ »

    Les bruits de pas et les rires ainsi que les cris s'éloignèrent peu à peu. Angleterre soupira.

    « Un autre café ? »
    « Avec plaisir. »




















Panda Débile


dans la place !



« Et finalement, moi ! »


    Pseudo : Kana
    Âge : 15 ans
    Avatar : Mh.. Roumanie, je crois.
    Rang : † Come on, Sweet Bloody †
    As-tu lu le règlement ? Validé par PNJ Validatrice Suprême





Dernière édition par Romania / Lucian Enescu le Lun 12 Mar - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 8:24

Oh magnifique ta fiche !
Bienvenue à toi ❤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 11:55

Retourne dans ta caravane le Roumain ! /PAN/

Non, seriously... Respect pour le codage ! Et bon courage pour la suite~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 13:41

    Merci à vous deux, même si je n'ai aucun mérite pour le codage, j'ai un manuel d'HTML ouvert à côté de moi. o/ *TROLL*
    Mais comme le graphisme c'est pas mon truc, c'est pas aussi joli que ça devrait l'être... Bref.
    Prusse je te bip avec amour. ♥

    Sinon, quelques précisions me semblent nécessaires quand au personnage. Comment dire, le fait que j'adore ce genre de personnage n'exclut en rien le fait que je n'y connais absolument rien. C'est la première fois que je joue un perso comme ça, donc je risque de gaffer au départ. Ensuite, Roumanie. Comme il est tout frais, tout beau, tout neuf, il n'a pas encore de caractère bien défini... Je l'ai décrit tel que je le voyais, en espérant que ça conviendra. Puis, la Roumanie, le pays en lui-même, je ne connaissais absolument rien dessus avant mes recherches pour cette fiche. Moi je suis plutôt branchée Asiat', donc le reste du monde, je connais pas. :'D

    Mais bon, Roumanie reste un personnage que j'adore, et puis deux personnes ( Norge et IDM pour ne pas les citer ) m'on tentée et convaincue de l'essayer. xD
    Donc pour en venir au vif du sujet, je tente ce personnage à l'essai. C'est à dire que si je suis vraiment pas à l'aise ou trop OOC, je le rend et le laisse à quelqu'un qui saura le jouer convenablement, disons.

    Voilà, point éclairé.
    Sur ce, fiche terminée. o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 15:17

Putain mais arrêtez de me tenter, tu me donnes juste XXXXXXX fois plus envie de faire Hongrie.

Ta. Fiche. Est. Canon. VOILÀ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 18:03

    Come on Bro', let's play my favorite FURIE ♥

    Haha, merci, mais encore une fois je n'ai aucun mér-*se fait assomer*
Revenir en haut Aller en bas
Norge/Aleksander Eriksen
avatar
Régulateur officiel de Danois hyperactif
Régulateur officiel de Danois hyperactif

Messages : 268
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 26
Localisation : en Norvège

ID Card
Nom de votre nation: Norvège, Norway, Kongeriket Norge
Nom Nyotalia: Liv Eriksen
Emblème floral: La bruyère Callune (aussi appelé la Bruyère de l'Europe)

MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~ Lun 12 Mar - 18:13

Alfred : Mais fait là! Hésite pas et lance toi!

Lucian : Je te valide et je vais aller demander a Francis de venir valider ton code! et je réclame un rp gakuen avec toi et Homme!

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

Revenir en haut Aller en bas
http://campushetalia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Come on, sweet bloody ~

Revenir en haut Aller en bas
 

Come on, sweet bloody ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MB - It's bloody and raw, but I swear it is sweet
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Sweet Madness :: Administration :: Premiers pas :: Fiches refusées-