Hetalia Sweet Madness
Bienvenue a toi Invité dans ce forum où tu peux faire ce qui te plait, envie d'être France en femme? la section "Nyotalia" est pour toi ^^. Mais avant de pouvoir rp ici as-tu lu le réglement? Et as-tu lu le contexte? Si oui...as-tu déposé Ta fiche de présentation dans la partie fiche d'admission ? Si c'est oui alors amuse toi bien mais si c'est non qu'attend-tu pour le faire? Oh et surtout n'oublie pas d'aller jeter un petit coup d'oeil sur les fiches des personnages prédéfinis!! Amuse toi bien parmi nous Invité!!



 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 Attention! Ballon de soccer en liberté!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Attention! Ballon de soccer en liberté! Ven 19 Aoû - 18:14



Fiche Du Pays
”What's your Country”




    NOM DU PAYS : République fédérative du Brésil , República Federativa do Brasil, Federative Republic of Brazil.


    RELATION :

France et Netherland : Il s'entend moins bien avec eux a cause de quelques complications par le passé mais il peut très bien les endurer, il n'est pas un rancunier non plus.

Il s'entend normalement bien avec l’Amérique latine, quelques conflits et de petites guerres de temps en temps mais il n'est pas pour les bouder en plus. De plus que la plupart sont de bons compagnons de fête ou de soccer.


Présentez-Vous Maintenant !

”On Veut Tout savoir de Vous”

Nom : Silveira

Prénom : Luciano

Age : 23 ans.

Date de naissance : 7 septembre (date de l'indépendance quand elle a été déclaré, elle a été reconnue le 29 août).

Orientation sexuelle : Les femmes comme les hommes et les ballons de soccer, pas de discrimination enfin!

Loisirs : Danser, s'amuser, faire la fête, socialiser, un peu draguer. Profiter de la mer et du soleil et passé du bon temps avec tous le monde.

Aime : La plage, le bon temps, la musique rythmé et la danse, socialisé avec les autres et apprendre à les connaître.

N’aime pas :
Un temps nuageux, de pluie ou quand il fait froid, quand personne n'est heureux, un silence lourd et pesant, des choses compliqués, ne se fâchera pas mais ça lui fait pas toujours plaisir d'être confondu avec un autre pays de l'Amérique latine.

Description physique : De quoi à l'air le cher Brésilien? Il n'est pas très grand, il le reconnaît même si cela le dérange un peu quelques fois. Être plus petit n'est pas toujours pratique. Mais malgré sa taille quand il lève les yeux vers vous, vous pourrez remarquer de grands yeux bruns foncés, presque noir quand il se trouve en colère ou d'un brun scintillant quand il est heureux, ce qui veut dire tout le temps. Juste au-dessus de ses yeux se trouve une paire de sourcil incroyable donc impossible à ne pas les remarquer quand elle fond une bonne partie de son visage. Sa peau. Elle est teintée d'une légère couleur basané à l'hiver et d'une peau brune bien bronzé lors de l'été, car il sort beaucoup plus souvent pour aller jouer au soccer ou aller à la plage. Si on descend son regard on peut voir ses pommettes, rien d'exception quoi qu'elles peuvent devenir d'un rouge incroyable quand il est bien gêné ou sinon d'un léger rouge lorsque qu'un petit sourire dragueur se fixe à ses lèvres. Sa bouche. Un léger sourire amical, un grand sourire qui montre qu'il a encore toutes ses dents ou un petit sourire qu'on pourrait dire « coquin » quand il se décide de faire une approche. Descendez encore le regard et c'est bien sûr son corps qu'on voit. Des bras assez musclé, mais pas trop, car ça force est surtout concentré sur ses jambes avec son sport favoris; le soccer. Il est aussi de nature amicale avec à peu près tout le monde et c'est un vrai calorifère quand vous vous retrouvez à dormir avec lui (dormir, hein, rien de louche, petits polissons..). C'est assez pour regarder son corps, si on remonte le regard et qu'on passe son visage enfantin, mais assez séduisant on tombe sur le truc qu'il a sur la tête.. ses cheveux! Une touffe entremêlés de cheveux bruns foncés couleur de la même couleur que du chocolat noir. Soyeux, il n'arrive tout de même pas à les coiffés, ça lui donne un certain charme de garder ses cheveux ainsi.


Voir l'image en grand
Lucia, lorsqu'il devient une charmante brésilienne. Elle s'habille très simplement, profitant de ses habitudes pour être presque en maillot en permanence ou avec des vêtements légers. Disons que vous tombez face à face avec elle et que vous baissez la tête pour la regarder. Si vous êtes un pervers vous allez avoir une vue panoramique sur son décolleté. Mais disons que vous êtes une personne respectueuse et que vous regardez d'abord ses cheveux. D'une couleur chocolaté noir, ils sont long et épais mais à la fois soyeux. Parfois quand il fait trop chaud il est laissant d'avoir cette chevelure épaisse au plein milieu du visage alors elle les retient avec de charmantes barrettes, quoi qu'elles ne tiennent pas longtemps avec ses cheveux épais. Si vous descendez le regard vous allez tomber sur des sourcils épais mais qu'elle arrange pour les faire moins épais, car elle garde un petit côté esthétique quand même. Ensuite viennent ses yeux de la même couleur, mais avec des cils plus long, plus féminin qui adoucis son regard. Et ensuite viennent des lèvres pulpeuses, accroché automatiquement d'un sourire qu'elle colore d'un rouge foncé pour faire un contraste avec ses dents blanches. Le reste de son corps reste féminin, mais elle n'est pas faiblarde, car sa joie du soccer est toujours aussi présent tout de même!


Description psychologique : Dans sa tête? C'est simple. Vous vous imaginez vraiment quelque chose de compliqué derrière ce grand sourire, ses allures de fête et ses rires? Impossible. La seule fois où son cerveau pourrait avoir des données plus complexes c'est lorsqu'il joue au soccer, mais ça reste tout de même assez simple car le plus important c'est de s'amuser. Il est toujours celui qui va proposer une fête ou en organiser une avec les choses qui lui tombe sous la main. Tant qu'il y a de la bonne musique et du monde qui s'amuse, on peut appeler ça une fête, enfin, sans oublier que parfois elle est bien arrosée on ne peut pas passer à côté de l'alcool. Il aime bien draguer quelques demoiselles ou jeunes hommes, même que parfois il ne s'en rend pas vraiment compte comme c'est devenu une habitude. Mais dragué ne veut pas dire coucher avec il ne couche pas avec n'importe qui comme ça ou encore une « one night » il n'est pas une prostituée. Quand il aura une personne à ses côtés il lui restera fidèle bien entendu, ce qu'il veut c'est le bonheur des autres, car le bonheur des autres c'est aussi le sien. Il rougit facilement, mais la couleur ne paraît pas toujours foncé avec sa peau foncée. Il n'apprécie pas ce qui est triste, le plus simple est d'éviter les choses indésirables et profiter de la vie. La simplicité est le meilleur.

Histoire du Pays/Région/Ville :
Voir l'image en grand

La préhistoire brésilienne s'achève à l'arrivée des colonisateurs européens en 1500.

26 janvier 1500, lieu : Brésil. Un navigateur Espagnol appelé Vicente Yáñez Pinzón arrive au Brésil ou plus précisément au Cabo de Santo Agostinho (ville brésilienne). Il remonte la côté vers le nord jusqu'au bout deu fleuve Orénoque, mais pour être conforme au traité de Tordesillas (traité qui consiste à établir le partage du Nouveau Monde (les Amériques et l'Océanie) entre l'Espagne et le Portugal), tous ces territoires sont attribués au Portugal sans aucune revendication de la part de l'Espagne.

Toujours en 1500, le 22 avril, lieu : Brésil. Pedro Álvares Cabral, un amiral Portugais, profite des Alizés pour débarquer sur le site de Porto Seguro (ville brésilienne au sud de Salvador de Bahia) et prend possession du territoire sous le nom du Portugal et batise ces terres « Terra da Vera Cruz », ce qui signifie « Terre de la Vraie croix ». Il s'y étable en 1503, car la végétation généreuse offrait des variétés de brésil (bois exotique). Et le brésil était surtout connu aux Indes orientales pour produire de la teinture rouge.
Toutefois les colons portugais qui s'installèrent sur les côtes appelait «  Terra da Vera Cruz » Brésil à cause du nom du bois qui leur donnait une teinture vermeil. Les Indiens qui occupaient déjà la place ont été d'abord appelé les Brésils et ils acceptaient facilement de couper du bois mais seulement en échange d'outils, de draps ou encore de verroterie.

Les Espagnols respectèrent le traité de Tordesillas mais les Français tentèrent tout de même de s'implanter au Brésil, certainement autour de la baie de Guanabara (baie de l'État de Rio de Janeiro).
Été 1544, lieu : Brésil. Nicolas Durand de Villegagnon, un militaire et explorateur Français, visite secrètement la région de Cabo Frio (ville de l'État de Rio de Janeiro), où ses compatriotes se cachaient. Leur projet, voué à l'échec, était de transformer cette zone en une puissante base militaire et navale et depuis laquelle la Couronne française aurait pu tenter de contrôler le commencer avec les Indes occidentales. Il y eu une éphémère colonie française qui fut appelé la France antarctique, ils occupaient la baie de Rio de Janeiro de 1555 à 1567. La tentative de colonisation française dura une dizaine d'années et bien sûr ce fut un échec lamentable face aux forces portugaises. Et comme réponse aux autres tentatives françaises pour conquérir le territoire du Brésil, le Couronne portugaise décida d'intensifier la colonisation du Brésil et d'améliorer son statut.

22 janvier 1532, Matim Afonso de Sousa (capitaine et administrateur portugais) fonde le premier village de colonisation. Il s'agit de la Vila de São Vicente (São Vicente est une ville brésilienne de l'État de São Paulo ). Le Brésil est divisé en 15 lot de 50 lieux de côtés. Le roi du Portugal délègue à chacun une partie de ses pouvoirs militaire, judiciaire et administratif. Ils obtiennents 20% des terres de la capitainerie, le droit de réduire les Indiens en esclavage, de percevoir certaines redevances.
Les premiers colons portugais mettent les Amérindiens en esclavage pour qu'ils exploitent la canne à sucre ou le bois précieux. Mais les Amérindiens déjà peu nombreux décident de fuir à l'intérieur des terres ou préfèrent encore se suicider que d'être obliger d'être esclaves. Alors les Portugais prennent plutôt des esclaves noirs d'Afrique.
Encore 1532, les premiers esclaves africains sont déportés au Brésil.

1600, le Brésil est devenu le premier producteur et exportateur de sucre au monde et il participe pleinement au commerce triangulaire. Les colons échangent des productions agricoles contre de l'argent ou des biens (meubles, habits) d'Europe et essaient de recopier le mode de vie des aristocrates Portugais.

1630, les Néerlandais de la compagnie néerlandaise des Indes occidentales (il s'agissait d'une société de marchands néarlandais) prennent Recife, Natal et Salvador au Portugais car ils veulent une partie de la production sucrière. Les populations locales se révoltent contre la présence des néerlandais mettant en faveur la Première Guerre anglo-néerlandaise (1652-1654, la première des quatre) et comme issue le Portugal reprend ces territoires.

1775, lieu : Brésil. L'esclavage des indiens est aboli et le recours aux esclaves africains est accru. C'est alors que le trafic d'esclave est assuré par les grands propriétaires brésiliens et des trafiquants étrangers (non portugais). Après 3 siècles de colonisation portugaise, les grands propriétaires qui possèdent terres, esclaves et armée de mercenaires impressionnantes, ont en mains le pouvoir politique. Ils versent seulement des impôts à la couronne portugaise et ils font leurs commerces librement. Le Portugal à très peu d'autorité sur sa colonie car l'influence des commerçants étrangers est assez importantes.

1808, l'arrivée du roi. Le roi du Portugal, Jean VI, doit fuir Lisbonne (capitale du Portugal) pour aller à Rio de Janeiro car il fuit les troupes napoléoniennes qui envahissent son pays. C'est alors que Rio devient la capitale de l'empire colonial portugais. C'est alors le moment où le pays perd son statut colonial et peut enfin commercer avec tous les pays. La première université est fondée et l'interdiction de créer des manufactures est levée. En échange de contrats commerciaux l’Angleterre assure la protection du Brésil. Même après le départ des troupes napoléoniennes du Portugal, la cour reste à Rio.

24 août 1820, après le soulèvement de cette date, des élections désignent des Cortes constituants. Une régence de cinq personnes gouverne jusqu'au 4 juillet 1821, date où Jean VI prend ses fonctions de roi constitutionnel après avoir quitté le Brésil le 26 avril. Son fils Pierre I du Brésil (Pierre IV du Portugal), est resté au Brésil comme régent et refuse de se rendre au Portugal. Il proclame l'indépendance du Brésil le 7 septembre 1822 à São Paulo. Avec son indépendance le Brésil va se choisir un drapeau. Car il en existait déjà un vert avec un losange jaune, mais à l'indépendance ils rajoutent la sphère céleste.


Indépendance et Empire (1822-1889).

Donc comme dit plus tôt, Pierre Ier du Brésil, appuyé par José Bonifácio de Andrada e Silva (un homme d'État et un maçon brésilien), a proclamé l'indépendance du Brésil en 1822; cette monarchie s'appuie sur el peuple pour contrebalancer les riches latifundiaires brésiliens, et il essaie d'attirer des immigrants européens. Mais le pays est sous l'aile des Britanniques, qui sont les principaux partenaires commerciaux et grands bailleurs de fonds. La monarchie devient constitutionnelle en 1824. Cette période a connu de nombreux conflits durant des décennies

Spoiler:
 

1831, Maria de Glória, la fille de Pierre Ier, devrait règner comme Jean VI est décédé. Cependant, sous l'impulsion de la Sainte-Alliance, le frère de Pierre Ier revendique le trône, ceci convaint Pierre Ier, pour appuyer sa fille, d'abdiquer en faveur de son fils Pierre II âgé de 5 ans, il le confie à José Bonifácio de Andrada e Silva qui sera son tuteur.

Années 1850, Pierre II s'engage à lutter contre l'esclavage et l'importation des esclaves est alors interdite. La culture du é prend une grande ampleur et augmente l'importance des propriétaires terriens, surtout ceux de São Paulo

La Guerre de la Triple Alliance (Empire du Brésil, Argentine, Uruguay) contre le Paraguay, de 1864 à 1870, est gagnée grâce aux importants régiments de noirs. Les esclaves noirs sont progressivement affranchis à partir de 1871. Pierre II fait construire un chemin de fer et développe l'enseignement public.

1889, l'Empire de Pierre II du Brésil est renversé puis la République est proclamée.

Vieille République (1889-1930)

São Paulo monopolise le pouvoir central d'une République café com leite, dans laquelle la classe moyenne grandissante pousse un changement.

1889, après le coup d'État, la République est calquée sur le modèle des États-Unis, il s'agit d'un État fédéral avec une tradition de port d'armes pour les individus. Comme l'empire est mort d'avoir fâché les nobles possédant des esclaves, c'est une république née à droite contre un empire progressiste.

Le Brésil participe à la Première Guerre mondiale en s'alliant aux Alliés en 1917 et en envoyant des troupes.

De 1906 à 1914, après la chute des prix des matières premières, le renouveau d'après-guerre ne dure pas longtemps : dès 1922 le Brésil est en crise et aux grèves de 1924, la vieille république répond par l'établissement de la loi martiale. La crise de 1929 ruine ses marchés extérieurs, ruine le pays et sème le discrédit sur l'oligarchie propriétaire et son gouvernement. La République café com leite (République Café au lait) est renversée par le coup d'État du 4 octobre 1930. Où Getúlio Dorneles Vargas (homme politique brésilien) devient le président-dictateur.


1930-1964

4 octobre 1930, le coup d'État permet la déchéance de l'oligarchie cafetière et la montée de la classe moyenne. Vargas (non je ne parle pas des italiens) établit un état et un éxecutif fort, plus centralisé, engage le pays dans le droit de vote "universel", le vote des femmes et le vote à bulletin secret. Tout cela libère finalement le système brésilien du poids du coronelismo (système politique lors de la Vieille République). Il fait entrer le Brésil dans la Deuxième Guerre mondiale qui deviendra le seul pays d'Amérique Latine à agir militairement contre l'Axe avec l'envoie de la Force expéditionnaire brésilienne en Italie.
Vargas doit abandonner le pouvoir en 1945 mais parvient à y revenir de 1951 à 1954, puis accusé, discrédité et acculé, il se suicide.
De 1961 à 1964, João Goulart, le président, entreprend une politique de réforme sociale. Alors Oligarchies traditionnelles et CIA manoeuvrent pour provoquer sa chute. 1964, le coup d'État le renverse et établit une dictature militaire répressive.

Régime militaire (1964-1985)

Tandis que, pour beaucoup, le coup d'État n'ouvrait que sur "une remise en ordre" anti-communiste provisoire du pays dans un contexte de la Guerre froide, les militaires vont se maintenir durablement au pouvoir et progressivement installer une véritable dictature. Soutenu par les États-Unis, qui reconnaissent le nouveau régime, le putsch de 1964 (dictature militaire) a été préparé par une imprégnation des officiers de l'armée brésilienne par la doctrine de sécurité nationale et les théories de la guerre contre-révolutionnaire, qui attribuent un rôle politique et administratif aux armées, en mettant en évidence l'importance de la population civile dans la conduite de la guerre. Les généraux justifient leur putsch par le spectre du communisme, qui a pris après la révolution cubaine en 1959 un relief particulier en Amérique latine.
La dictature n'a pris fin qu'en 1984. Ce régime fut particulièrement critiqué à cause d'une augmentation de la dette brésilienne qu'il accumula, ainsi que pour sa nature répressive : des centaines de Brésiliens ont été déportés, emprisonnés, torturés et tués. La censure était fréquente.

Alors voilà une bonne explication et tout. S'il me manque des informations importantes, prévenez-moi!




Test De Rp !

”Cernez-Vous Bien Votre Personnage ?”

Test rp : Le Brésilien ferma la lumière de sa lampe puis s'installa confortablement dans ses couvertures. Il bailla doucement, bien fatiguer, aujourd'hui avait été une journée chargée et du repos lui était bien mérité. Il avait quelques Amériques du Sud aujourd'hui, ils avaient parler, rappeler quelques souvenirs, même boire un peu. Il souriait doucement et ferma les yeux près à se laisser tomber dans les bras de Morphée.

Un rêve ou plutôt un lointain souvenir. Contexte de la Guerre de la Triple Alliance. Une guerre avec d'un côté l'Empire du Brésil, l'Argentine et l'Uruguay contre le Paraguay pendant 1864 à 1870. Un vieux souvenirs lors de la bataille navale de Riachuelo sur le fleuve Paraná. Cette bataille était seulement entre l'Empire du Brésil et le Paraguay, c'était le 11 juin 1865.

Le Brésilien paraissant plus jeune à cette époque de quelques années, était en train de parler avec des coéquipiers, parlant de tout et de rien, juste de quoi se changer les idées à propos de cette guerre, des anciennes et des futurs batailles. Ils riaient et essayait de s'endormir un peu car du repos était obliger dans des temps comme ceux-là. Il fallait être bien éveiller car on ne savait jamais ce qu'il allait arriver, les pertes qu'ils allaient subir et les victoires. Mais le jeune Brésilien ne pensait pas à cela, il se changeait les idées en chantonnant une chanson avec ses compagnons, s'amusant comme ils le pouvaient. Finalement, la fatigue les vaincus et ils allèrent se coucher le matin s'annonçant bientôt. Juste avant de refermer les yeux il remarqua des bateaux approcher un peu plus loin, visible à cause du soleil qui commençait à montrer le bout de son nez. Comprenant vite fait qu'ils n'étaient pas là pour s'amuser il cria à ses compagnons que des bateaux ennemis approchaient. Il était apprécier par plusieurs car peu importe la situation il était toujours celui à sortir une blague, à détendre l'atmosphère mais lors de bataille il était regarder avec haine ou envie, il s'agissait d'une nation, la mort ne pouvait pas avoir sa peau si facilement et entouré de corps laissé sur le champs de bataille il pouvait y en avoir des envieux.

Il regarda les bateaux s'approcher, remarquant très bien Paraguay, qui se tenait sur l'un d'entre eux éclairer par un rayon du soleil, il était impossible à évité de vue. L'ennemi commença à attaquer leur forces campées au sol, le Brésilien, très rarement est colère, était fou de rage plutôt, une attaque surprise, mais il ne comptait pas les laisser s'en sortir si facilement. L'ordre fut donner, les brésiliens allèrent mettre de l'ordre de route et de bataille de leurs unités et ils purent finalement affronter les paraguayens. Le combat venait de commencer et il était seulement 9h du matin.

Le combat dura plusieurs heures, le soleil montant dans le ciel, passant son zénith et redescendant tranquillement. Pendant le combat plusieurs péripéties peu faire croire au paraguayens que le combat leur était favorable mais les Brésiliens n'allait pas donner la victoire aussi facilement. Luciano, abandonna la bataille quelques instants, le regard plutôt vide car retirer la vie à des personnes lui était insupportable une fois qu'il prenait son temps pour y penser. Il préférait passer son temps à la plage, à s'amuser pendant une petite fête entre amis. Il cherchait son amiral, et le retrouva enfin, il s'agissait de l'amiral Barroso. Après tous les chefs avec qui il avait dû collaborer il trouvait que celui-ci était un très bon manœuvrier et il était particulièrement audacieux, il faisait confiance à cet homme. Il lui demanda s'il avait pas un ordre à donner, n'importe quoi pour changer la situation et mettre fin à cette bataille. Il regarda l'amiral qui avait l'air mécontent pendant quelques instants, il leva la tête et remarqua la raison, il y avait eu erreur de manœuvre et il espérait que ça n'allait pas trop les gêner pour le restant de la bataille. Il se releva pour bien voir le champ de bataille et remarqua une issue favorable pour eux, il glissa l'information à son amiral qui commanda les nouveaux ordres aux autres brésiliens. Succès! Luciano regardait le tout avec un léger sourire, la situation avait été renversé. Mais ce qui le faisait moins sourire était de remarqué les pertes de l’ennemi et de leurs pertes. Avec le coup majestueux de Barroso, Paraguay ne pouvait plus envisager de nouveaux engagement sur les fleuves. Brésil ne le quittait pas du regard et enfin Paraguay mena son regard au sient. Le croisement de regard fut long et chacun ne bougeait pas d'un poil. Les navires paraguayens se retirent, et Luciano prit la décision de ne pas le suivre. Il regarda le soleil descendre un peu plus quand Paraguay fut hors de vue, il est 18h maintenant.
Le Brésilien se réveilla en sursaut. Le rêve encore imprégner dans son cerveau. Il se releva doucement, se souvenir datait de longtemps. Il regarda son horloge, c'était le matin, quelques uns des Amériques du Sud devait déjà être éveiller. Il regarda une photo sur le bureau à côté de son lit. Il y voyait lui plus jeune avec Argentine à sa droite et Uruguay à sa gauche. Il souriait doucement en la regardant, il se leva, enfila un pantalon comme il dormait en sous-vêtement et ouvrit la porte pour y voir Pérou et Bolivie, il les salua et tourna dans le couloir croisant Paraguay. Il le regarda puis lui souriait. Juste un souvenir, autant se rappeler les meilleurs et laisser les malheureux dans l'oublie pour pouvoir sourire.

Qui Est Derrière L'écran ?

”La Curiosité Est Un Vilain Défaut”


Pseudo : Foetus. (Oui, pour vrai).

Age: 15 ans (quand t'es la plus jeune de ton groupe d'amies sa explique le surnom qui vient avec.

Avatar: Zulenha

As-tu lu le règlement?: Validé par PNJ Validatrice Suprême







Dernière édition par Brazil / Luciano Silveira le Jeu 13 Oct - 22:56, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Ven 19 Aoû - 19:59

Mon fiston !!! .... *content ..* Sinon Bienvenu et bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Ven 19 Aoû - 20:03

Rodrigo! *saute dans ses bras tout aussi content* Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Hawaï/Moana A. Keola
avatar
Baba cool confirmée
Baba cool confirmée

Messages : 23
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 23
Localisation : A Honolulu

ID Card
Nom de votre nation: Hawai'i
Nom Nyotalia: Kahoku Mauli Keola
Emblème floral: l'Hibiscus Commun

MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Sam 20 Aoû - 14:31

Aloha *passe un lei de fleur autour du cou et fais le signe du shaka*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Dim 21 Aoû - 19:37

salut le brésilien ! Encore merci pour le petit Brandao....avec je suis sûre qu'on va écraser le PSG Pédale Sur Gazon et leur pasteur....ou je sais plus son nom!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Dim 21 Aoû - 22:15

Fiche terminé je le crois bien!
Revenir en haut Aller en bas
Norge/Aleksander Eriksen
avatar
Régulateur officiel de Danois hyperactif
Régulateur officiel de Danois hyperactif

Messages : 268
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 26
Localisation : en Norvège

ID Card
Nom de votre nation: Norvège, Norway, Kongeriket Norge
Nom Nyotalia: Liv Eriksen
Emblème floral: La bruyère Callune (aussi appelé la Bruyère de l'Europe)

MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté! Dim 21 Aoû - 22:18

fiche validée je vais de ce pas t'inscrire dans ton groupe et te donner ton rang

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

Revenir en haut Aller en bas
http://campushetalia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attention! Ballon de soccer en liberté!

Revenir en haut Aller en bas
 

Attention! Ballon de soccer en liberté!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Sweet Madness :: Administration :: Premiers pas :: Fiches refusées-